Aurélie 09/04/07
 

Concours Kiné : nucléaire 2007 ( St Michel)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptés à vos centres d’intérêts.


.
.

 


Lors d'une réaction nucléaire, un noyau de bore105B après capture d'un neutron thermique donne lieu à un noyau de lithium 73Li.

 Cocher la (les) réponse(s) fausse(s).

A- Il y a en plus formation d'une particule a. vrai.

B- Il y a en plus formation d'une particule b+. faux.

C- Il y a en plus formation d'une particule b-. faux.

105B +10n --->73Li + 42He.


Les énergies de liaisons, en MeV, du 5626Fe, du 14054Xe et du 9238Sr sont respectivement : 492, 1148 et 782. Si on les classe par ordre de stabilité croissante, la proposition exacte est :

Fe-Xe-Sr ; Sr-Xe-Fe ; Fe-Sr-Xe ; Xe-Fe-Sr ; Xe-Sr-Fe.

énergies de liaisons par nucléons : Fe  : 492/56 = 8,8 ;

Xe : 1148/140=8,2 ; Sr : 782/92= 8,5.

Un noyau est d'autant plus stable que son énergie moyenne par nucléon est grande.

ordre de stabilité croissante : Xe - Sr - Fe.


Sachant que l 5626Fe occupe le sommet de la courbe d'Aston, parmi les propositions suivantes cocher la (les) proposition(s) fausse(s).

A- La fission du 5023V est une réaction exoénergétique. faux.

Le terme "fission " concerne les noyaux lourds, au dela du fer ( Z=26).

B- La fission du 23592U est une réaction exoénergétique. vrai.

"exoénergénique" : qui libère de l'énergie.

C- La fusion du 4822Ti est une réaction exoénergétique. vrai.

D- La fusion du 239ZPu est une réaction exoénergétique. faux.

Le terme "fusion " concerne les noyaux légers.

E- La fusion du fer est la plus énergétique de toutes les réactions nucléaires. faux.

 

 




On excite un échantillon d'hydrogène pris dans son état fondamental par bombardement électronique.

Lors de la désexcitation de celui-ci, seules les raies a et b ( les moins énergétiques ) de la série de Balmer ( désexcitation vers le niveau n=2 ) sont observées.

L'énergie minimale ( eV) des électrons incidents est : 13,6 ; 13,1 ; 12,75 ; 12,1 ; 10,2.

E1 = -13,6 eV ; E2 = -13,6 /4 = -3,4 eV ; E3 = -13,6 /9 = -1,51 eV ; E4= -13,6 /16 = -0,85 eV.

 raie a ( désexcitation du niveau 3 au niveau 2 ). L'énergie minimale des électrons incidents vaut E3 - E1 = -1,51+13,6 =12,1 eV.

raiet b ( désexcitation du niveau 4 au niveau 2 ). L'énergie minimale des électrons incidents vaut E4 - E1 = -0,85+13,6 =12,75 eV.


 

retour -menu