Aurélie 03/09/07
 

Ondes : le GPS et les horloges : bac S Polynésie 09/04

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptés à vos centres d’intérêts.


.
.

 

Les ondes :

De nombreuses activités humaines demandent un repérage précis (latitude, longitude, altitude) sur le globe terrestre ou dans son voisinage.

Les ondes radio sont des ondes électromagnétiques comme les ondes lumineuses et se propagent à la célérité c = 3,00 108 m.s-1 dans le vide.

Les satellites du système GPS émettent des signaux codés sous forme d'ondes radio émises sur deux fréquences différentes (1,6 et 1,2 GHz) et dont la réception au sol va permettre de calculer la position.

Longueurs d'onde dans le vide des ondes émises par les satellites :

l = c / f avec f : fréquence en Hz ; c, célérité en m/s, l : longueur d'onde en m.

Pour f = 1,6 109 Hz : l1 = 3,00 108 / 1,6 109 =0,1875 m soit l1 = 0,19 m.

Pour f = 1,2 109 Hz : l2 = 3,00 108 / 1,2 109 = 0,25 m.

Durée t mise par le signal pour aller du satellite S au récepteur R si le satellite est situé à la verticale de R à l'altitude h= 20 180 km :

t = h / c avec h : distance RS en m ; c : célérité en m/s et t: durée en s.

h = 2,018 107 m ; t = 2,018 107 / 3,00 108 = 6,73 10-2 s.


Pour une mesure unique, l'erreur sur la distance verticale est de 20 m en standard.

Calcul (en nanosecondes) de l'erreur Dt sur la durée de propagation du signal :

t = h/c ; Dt / t = Dh / h soit Dt = Dh t / h = Dh / c

Dt = 20 * 6,73 10-2 / 2,018 107 = 6,7 10-8 s = 67 ns.

La durée t de propagation du signal est environ 106 fois plus grande que l'erreur Dt.

L'erreur sur la distance verticale sera d'autant plus petite que la mesure de t sera plus précise.


En fait, entre le récepteur et le satellite le signal traverse les couches successives de l'atmosphère et se propage alors à une célérité différente de c.

L'atmosphère est un milieu dispersif pour l'onde radio : la célérité de l'onde dépend de la fréquence.

La fréquence de l'onde restant constante, tandis que la célérité et la longueur d'onde varient.




Les horloges :

 Dans une horloge à balancier, pour une faible amplitude a, la période T vérifie la relation T = T0 ( 1+a2/16)

avec T0 = 2p(l/g)½ où l est la longueur du balancier et g l'intensité du champ de pesanteur, a est en radian.

Par analyse dimensionnelle, que (l/g)½ est homogène à une durée :

l est une longueur : [ l ]= L

g est une accélération, soit une longueur divisée par le carré d'une durée : [g]=L T-2.

[ l / g ] = T2 ; [ (l/g)½ ] = T.


Ecart relatif par rapport à T0 observe-t-on sur la période de ce pendule lorsque l'amplitude est de 4° :

T = T0 ( 1+a2/16) ; DT/ T0 =(T-T0 ) /T0= a2/16

4 degrés = 4 *3,14 / 180 = 6,98 10-2 rad

DT/ T0 = (6,98 10-2)2/16 = 3,0 10-4.


Une horloge à balancier a une période T1 = 2,000 s en un lieu où l'accélération de la pesanteur vaut g1 = 9,810 N.kg-1.

Calcul de la période T2 d'une horloge identique de même longueur en un lieu où g2 = 9,800 N.kg-1 en conservant la même amplitude :

T1 = 2p ( l/g1)½ ; T2 = 2p ( l/g2)½ ; T2 / T1 = ( g1 /g2)½ ; T2 = T1 ( g1 /g2)½.

T2 = 2,000 ( 9,810 /9,800)½ = 2,001 s.

En conséquence, une horloge à balancier ne convient pas pour déterminer une longitude. ( Quand le bateau change de latitude au cours de son voyage, la valeur de g change ).

 


 


En 1764, pour s'affranchir de cet inconvénient, John Harrison parvint à fabriquer une horloge utilisant un ressort spiral, qui après un voyage aller et retour entre Plymouth et La Barbade ne dériva pas de plus de 15 s en 156 jours.

Calcul de la précision de l'horloge :

156 jours = 156*24*3600 secondes = 1,35 107 s.

15 / 1,35 107 = 1,1 10-6.

Distance, en kilomètres, calculée sur le parallèle de Plymouth, correspondantaux 15 s de dérive observées lors du voyage de John Harrison :

La latitude de Plymouth est de 50° nord. Rayon de la Terre : RT = 6380 km

On rappelle que la latitude l d'un point P est l'angle entre le plan de l'équateur et la droite joignant P au centre de la Terre. Un parallèle est un cercle de rayon r à la surface de la Terre. Tous les points de ce cercle sont à la même latitude l.

r = 6380 cos 50 = 4100 km.

Un point situé à la surface de la Terre à la latitude de Plymouth décrit une circonférence de rayon r en 24 heures ( 86400 s)

valeur de la circonférence 2pr = 2*3,14*4100 = 2,6 104 km

dérive : 2,6 104 * 15 / 86400 = 4,4 km.

Cette dérive est suffisamment importante pour conduire à un naufrage si la visibilité est mauvaise.

 
retour -menu