Concours Paces paramédicaux, UE3A Bordeaux 2018.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.


.
.

......


.....

QCM 1. Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. L'eau est un bon solvant pour les composés non polaires. Faux.
B. L'ajout d'un soluté dans un solvant induit une augmentation de la pression de vapeur saturante du solvant. Faux.
C. L'ajout d'un soluté à un solvant induit une élévation de la température de condensation du solvant. Vrai.
D. La plasmolyse a lieu lorsque le milieu extracellulaire est hypertonique. Vrai.
E. La plasmolyse a lieu lorsque le milieu extracellulaire est hypotonique. Faux.

QCM 2. Une solution aqueuse contient du NaCl ( 20 mmol / L), du MgCl2 ( 10 mmol / L) et du glucose ( 40 mmol / L).
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. La concentration osmolaire de la solution est supérieure à 100 mM. Vrai.
2 x 20 + 3 x10 +40 = 110 mM.
B.
La concentration osmolaire de la solution est inférieure à 100 mM.. Faux.
C. La concentration équivalente en ion magnésium est de 10 mEq / L.
Vrai.
D.
La concentration équivalente en ion chlorure est supérieure à 35 mEq / L. Vrai.
20 + 2 x10 = 40 mEq/ L.
E.
La concentration équivalente en ion chlorure est inférieure à 35 mEq / L. Faux.

QCM 3. On considère un faisceau d'électrons qui entrent en O avec une vitesse négligeable entre deux électrodes où une différence de potentiel |U1-U2|  de 1000 V est appliquée. A la sortie de la seconde électrode, au point M, les électros sont soumis à un champ magnétique B perpendiculaire à la feuille et sortant de la feuille. Charge élémentaire : e = 1,6 10-19 C.

Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. Si U2 > U1 les électrons pourront être accélérés.
Vrai.
B. Au point M, l'énergie cinétique d'un électron sera de 1 keV.
Vrai.
e|U1-U2| = 1000 eV = 1 keV.
C. Après le point M, l'énergie cinétique des électrons augmente. Faux.
Le champ magnétique ne modifie pas la valeur de la vitesse.

D.
Après le point M, les électrons seront déviés vers le haut de la figure.
Vrai.
E.
Après le point M, les électrons seront déviés vers le bas de la figure. Faux.

QCM 4. i = 1 A ; R3 = 4 ohms ; R4 = 2 ohms.

Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. La différence de potentiel aux bornes de la résistance R4 est de 2 V. Vrai.
R4 i = 2 x1 = 2 V.

B. Quelles que soient les résistances R1, R2, si R1 > R3, alors i1 < i2.
Faux.
(R2 +R3) i2 = R1 i1i1 + i2 = 1.
Pour R1 = 20, R3 = 4 et R2 = 6, i2 = 2 i1.
Pour R1 = 10, R3 = 4 et R2 = 16, i2 = 0,5 i1.
C. Si R1 =R2 = 2 ohms, alors i1 < i2. Faux.
(2 +4) i2 = 2 i1 ; 3 i2 =  i1 .
D.
Si R1 =R2 = 2 ohms, alors la résistance équivalente à ces trois résistances est supérieure à R4. Faux.
Résistance équivalente à R3 et R2 en série : 6 ohms.
Résistance équivalente à ces trois résistances en dérivation : 1 / 6 +1 / 2 = 4 / 6.
Réqui = 6 / 4 = 1,5 ohms.
E. Si R1 =R2 = 2 ohms, alors la tension aux bornes du générateur est de  5 V. Faux.
Résistance équivalente du circuit :1,5 +2 = 3,5 ohms.
Tension aux bornes du générateur : 3,5 x1 = 3,5 V.

QCM 5. Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. La composante horizontale du champ magnétique terrestre est de l'ordre de 0,3 T. Faux.
2 10-5 T.
B.
Les matériaux ferromagnétiques sont des aimants permanents.
Vrai.
C. Si une distribution de courant admet un plan de symétrie, le champ magnétique créé par cette distribution de courant est perpendiculaire à ce plan.
Vrai.
D.
Dans le cas d'une onde transversale, la vitesse de vibration est perpendiculaire à la vitesse de propagation.
E. Un rayonnement électromagnétique de longueur d'onde 50 nm est potentiellement ionisant.
Vrai.

QCM 6. RMN. Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. Seuls les noyaux qui ont un nombre pair de protons sont observables en RMN. Faux.
Le spin nucléaire ne doit pas être nul.
B.
Seuls les noyaux qui ont un nombre impair de protons sont observables en RMN. Faux.
13 6C, 178O sont obervables en RMN.

C. L'aimantation macroscopique s'oppose au champ magnétique extérieur qui lui donne naissance.
Vrai.
D.
La fréquence de résonance dépend du nombre de noyaux excités. Faux.
E. En IRM, les temps de relaxation dépendent de la nature du tissu étudié.
Vrai.

...

QCM 7. Interactions des rayonnements avec la matière.
 Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).

A. L"image radiante est observable à l'oeil nu. Faux.
L'image radiante est le faisceau à la sortie. A partir de ce faisceau, on peut fabriquer une image.
B.
Le contraste ne dépend que de la différence entre les coefficients d'atténuation des matériaux traversés. Faux.
Il dépend aussi de l'épaisseur des matériaux traversés.

C. Dans un compteur proportionnel, le nombre d'électrons collectés est proportionnel au nombres d'ionisations secondaires.
Vrai.
D.
Un semi-conducteur dopé n contient un excès d'électrons. Vrai.
E.
Un semi-conducteur dopé p contient un excès d'électrons. Faux.

L'énoncé suivant s'applique aux QCM 8, 9 et 10.
On étudie l'atténuation d'un faisceau monochromatique de photons gamma par différents écran à base de fer, d'aluminium et de cuivre. On utilise un compteur Geiger-Muller placé à 30 cm d'une source de césium 137 émettant un gamma par désintégration. On prendra ln(2) ~0,7.
Un écran de cuivre de 2,5 mm atténue d'un facteur 1000 le rayonnement.
Le coefficient d'atténuation d'un écran d'aluminium est de 14 cm-1.
L'atténuation par un écran de fer est donnée par le graphique suivant :

QCM 8. Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. La CDA du fer pour ce rayonnement est inférieure à 0,4 mm. Faux.
B.
La CDA du fer pour ce rayonnement est supérieure à 0,4 mm. Vrai.
C. Un écran de fer de 3 mm laisse passer moins d'un dixième du faisceau.
Vrai.
D. Si on associe 2 écrans de fer de 0,3 mm et de 0,9 mm, plus de 90 % du faisceau sera absorbé. Faux.
Après traversée de 1,2 mm de fer, il reste environ 240 cpm, soit 24 % du faisceau initial.

E.
Si on associe 2 écrans de fer de 3 mm, moins de 1 %  du faisceau sera transmis.  Vrai.
Après travérsée de 3 mm de fer, le faisceau transmis est 30 / 1000 x 100= 3 % du faisceau initial.
Après travérsée de 6 mm de fer, le faisceau transmis est 0,03 x0,03  x100 =0,09 % du faisceau initial.

QCM 9. Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. La CDA de l'aluminium pour ce rayonnement est inférieure à 0,3 mm.
Faux.
µ CDA = ln(2) = 0,7 ; CDA = 0,7 / 14 = 0,05 cm = 0,5 mm.
B.
La CDA du cuivre pour ce rayonnement est inférieure à 0,3 mm. Vrai.
0,001 = exp(-2,5 µ) ; ln(0,001) = -2,5 µ ; µ=2,76 mm-1.
µ CDA = ln(2) = 0,7 ; CDA = 0,7 / 2,76 = 0,25 mm
.

C. Le coefficient d'atténuation de l'aluminium est plus grand que celui du cuivre.
Faux.
µAl = 14 cm-1 ; µCu = 27,6 cm-1.

D.
Le coefficient d'atténuation de l'aluminium est plus petit que celui du cuivre. Vrai.
E.
Si on associe un écran de cuivre d'épaisseur égale à sa CDA et un écran d'aluminium d'épaisseur égale à sa CDA, alors moins de 20 % du faisceau sera transmis. Faux.
Après traversée de l'aluminium, le faisceau transmis est 50 % du faisceau initial.
Après traversée ducuivre, le faisceau transmis est 50% du faisceau transmis par l'aluminium soit 0,5 x0,5 = 0,25 ( 25 %) du faisceau initial.

QCM 10. Interactions des rayonnements avec la matière.
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).

A. Dans l'effet photoélectrique, l'énergie du photon émis est inférieure à celle du photon incident. Vrai pour la diffusion Compton.
Si le photon est absorbé, un électron est ejecté de l'atome,  il n'y a pas de photon émis ; une absorption partielle ( collision avec un électron faiblement lié de l'atome ) conduit à la diffusion Compton.
B.
Dans l'effet Compton, dans le cas d'un choc tangentiel, l'énergie de l'électron émis est minimale et celle du photon diffusé est maximale. Vrai.
Le photon garde sa trajectoire et toute son énergie.

C. Dans l'effet Compton, la direction des photons diffusés dépend de l'énergie des photons incidents.
Vrai.
D. La propagation d'un faisceau de photons gamma dans la matière dépend de son énergie et de la nature du faisceau.
Vrai.
E.
La transformation du carbone 12 en carbone 11 par effet photonucléaire induit l'émission d'un neutron. Vrai.

Le cuivre 64 Cu-64 ( Z = 29) a une période de 12,7 heures soit une constante radioactive l = 15,3 10-6 s-1. Il peut se désintégrer de plusieurs manière : par émissions ß+ (17,8 %) et ß- ( 39 %). Rß+ max =653 keV et Eß- max = 579 keV.
QCM 11. Les différentes voies de production du Cu-64 sont :
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. Cu-63( n g) Cu-64.
Vrai.
B. Zn-64 ( n, p ) Cu-64. Vrai.
C. Zn-64 ( d, 2p ) Cu-64.
D. Ni-64 ( p, n ) Cu-64. Vrai.
E. Zn-66 ( d, a ) Cu-64.

QCM 12. Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. Cu-63 et Cu-64 sont isotones.
Faux.
Les nombres de neutrons sont différents.
B. Cu-63 et Cu-64 sont isotopes. Vrai.
C. Zn-64, Ni-64 et Cu-64 sont isobares. Vrai.
Même nombre de nucléons.
D. Cu-63 et Zn-64 sont isotones. Vrai.
63-29 = 34 neutrons et 64-30 = 34 neutrons.
E. Zn-66 et Cu-63 ont le même nombre de protons. Faux.
30 protons pour le zinc et 29 pour le cuivre.

QCM 13. Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. Le Cu-64 ne peut avoir des applications qu'en radiothérapie interne.
Faux.
B. Le Cu-64 ne peut avoir des applications qu'en utilisation diagnostique. Faux.
C. Le Cu-64  peut avoir des applications tant diagnostics que thérapeutiques. Vrai.
D. L'émission ß- permet de réaliser une imagerie par émission de positons. Faux.
Emission ß- : émission d'électron.
E. Le Cu-64 est un isotope de cyclotron.
Cu-64 est produit par le cyclotron ARRONAX.

QCM 14. Injecter à un patient 153 MBq de Cu-64 revient à lui administrer :
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. 107 noyaux.
A = l N ; N =153 106 / (15,3 10-6)=1013 noyaux.
B. 1012 noyaux.
C. 1013 noyaux. Vrai.
D. Entre 1 ng et 1,1 ng de Cu-64. Vrai.
64 x 1013 / ( 6 1023)=1,06 10-9 g = 1,06 ng.
E. Entre 100 et 110 pg de Cu-64. Faux.

QCM 15.On donne le schéma de désintégration du Cu-64.

Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. Les éléments A et B sont respectivement du Zn-64 et du Ni-64. Faux.
A est le Ni-64 (17,8 %) et B le Zn-64 ( 39 %)
B. B ne comporte pas d'état isomérique contrairement à A. Vrai.
C. B est obtenu dans 39 % des désintégrations du Cu-64. Vrai.
D. Une émission ß- donne lieu à un spectre de raies. Faux.
E. C'est par émission ß+ notamment que A est obtenu. Vrai.
64 29Cu --->
64 28Ni+01e.

QCM 16.  La masse atomique de l'élément B est égale à 63,929 145 u. 1 u  équivaut à 1000 MeV.
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. La masse atomique du Cu-64 est de 64,508 145 u.
Variation de masse : 579 103  / 109=579 10-6 u.
63,929 145 +579 10-6 =64,929 724 u
B. La masse atomique du Cu-64 est de 63,929 724 u. Vrai.
C. La masse atomique de A est de 63,927 356 u.
énergie de désexitation : 1346 103 /109=1,346 10-3 u.
64,929 724-1,346 10-3=63,928 378  u.
Variation de masse : 653 103  / 109=653  10-6u.
63,928 378 -653 10-6=63,927 725 u
D. La masse atomique de A est de 63,927 725 u. Vrai.
E. La masse atomique de A est de 63,926 703 u.

....

QCM 17
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. La désintégration du Cu-64 par capture électronique est possible. Vrai.
B. La capture électronique se produit dans 60 % des processus de  désintégration du Cu-64. Faux.
100-39-17,8 =43,2.
C. La capture électronique et l'émission ß+ totalisent 43,2 % des processus de désintégration du Cu-64. Faux.
D. Le spectre d'émission de A comporte au moins une raie à 1,346 keV. Vrai.
E. Le spectre d'émission de A comporte 2 raies à 511 keV. Vrai.
Annihilation électrons positron.

QCM 18.  Le spectre d'émission du Cu-64 conduisant à l'élément A est :
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. uniquement un spectre continu s'étendant de 0 à 579 keV. Faux.
B. uniquement un spectre continu s'étendant de 0 à 653 keV. Faux.
C. uniquement un spectre de raies de réarrangement faisant suite à la capture électronique. Faux.
D. uniquement un spectre de raie à 511 keV.
E. un spectre comportant la superposition des spectres décrits dans les items B, C et D. Vrai.

QCM 23
A 3000 m d'altitude la pression atmosphérique est de 0,7 atm. A 7000 m cette pression est abaissée à 0,38 atm.
Dans le diagramme des phases de l'eau, les coordonnées du point triple sont :  20,1 °C et 0,006 atm.
Concernant les changements d'état de l'eau.
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. A 3000 m d'altitude la température d'ébullition de l'eau est égale à 100°C. Faux.
B. A 3000 m d'altitude la température d'ébullition de l'eau est inférieure à 100°C. Vrai.
C. La température d'ébullition de l'eau à 7000 m d'altitude est inférieure à celle quand on se situe à 3000 m. Vrai.
D. La température de fusion de la glace à 7000 m d'altitude est inférieure à 0°. Faux.
E. La température de fusion de la glace à 7000 m d'altitude est supérieure à 0°. Faux.
La pression a peu d'influence sur le solide et le liquide qui sont quasiment incompressibles.

QCM 30
Un homme de 80 kg a été irradié de façon accidentelle. Une enquète a permis d'établir que la dose absorbée est de 0,4 Gy et que l'équivalent de dose correspondant est de 0,4 Sv. On en déduit que :
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. l'irradiation peut être due à des radioéléments émetteurs gamma. Vrai.
Dose absorbée fois facteur de pondération = équivalent de dose.
Le facteur de pondération vaut 1.
B. l'irradiation peut être due à des radioéléments émetteurs alpha. Faux.
C. l'irradiation peut être due à des radioéléments émetteurs bêta moins. Vrai.
D. l'énergie absorbée par cet homme est de 5 mJ. Faux.
Dose absorbée = énergie absorbée par unité de masse = 0,4 Gy = 0,1 J / kg.
0,4 x 80 =32 J.
.
E. la dose efficace d'irradiation est de 400 mSv. Vrai.
0,4 x1 =0,4 Sv = 400 mSv.

QCM 31
Du fer-59 radioactif a été administré à un patient. La période radioactive de cet élément est de 40 heures. Sa demi-vie biologique est de 60 heures.
L'activité dans l'organisme du patient après injection :
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. diminue de 50 % en 40 heures. Faux.

B. diminue de moitié en 24 heures. Vrai.
C. diminue de 75 % en 4 mois. Faux.
D. diminue de 75 % en 2 jours. Vrai.
E. reste encore égale à 12,5 % de l'activité injectée, 3 jours après l'examen. Vrai.
L'élimination se fait par voie chimique ( période biologique Tb) et par diminution du nombre d'atomes de l'élément du fait de sa radioactivité. ( période radioactive Tp ).
Période efficace Te : 1 / Te = 1 / Tb + 1 /Tp =1 / 60 +1 /40 = 5 / 120 ; Te = 120 / 5 = 24 heures = 1 jour.
Au bout d'un jour l'activité diminue de 50 %; au bout de deux jours de 75 %; au bout de trois jours de 87,5 %.

QCM 32
Une source radioactive ponctuelle délivre un flux de photons gamma avec un débit de dose de 27 mGy h-1 mesuré à 1 m de la source. A quelle distance de la source se trouve se détecteur quand il mesure un débit de dose de 50 µGy min-1 ?
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. 50 cm.

B. 75 cm.
C. 2 m.
D. 3 m. Vrai.
E. 4 m.
50 µGy min-1 soit 50 x60 =3000 µGy h-1 ou 3 mGy h-1.
D1 xd12 = D2 xd22 ; 27 x12 =3
xd22 ; d2 = 3 m.

 

QCM 33
Une onde électromagnétique passe de l'air ( indice 1) à un milieu transparent d'indice n > 1.
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. La fréquence ne varie pas. Vrai.

B. La longueur d'onde ne varie pas. Faux..
C. Une onde électromagnétique se propage à 3 108 m/ s quel que soit le milieu. Faux.
D. Une onde électromagnétique est une onde qui résulte de la propagation d'un champ électrique et d'un champ magnétique. Vrai.
E. En passant sans le milieu d'indice n la vitesse de propagation est divisée par n. Vrai.

QCM 34
On considère un rayon lumineux se propageant dans l'air arrivant sur la surface d'un matériau transparent d'indice n = 2. C rayon arrive avec un angle de 50° par rapport à la surface.
sin 20 = 1 /3 ; sin 40 = 2 /3 ; sin 50 = 3 / 4.
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. le faisceau est réfracté de 10° par rapport à la normale. Faux.
Angle d'incidence : 90-50 = 40°.
sin 40 = 2 sin i2 ; 2 / 3 = 2 sin i2 ; sin i2 = 1 / 3 ; i2 = 20°.
B. le faisceau est réfracté de 20° par rapport à la normale. Vrai.
C. le faisceau est réfracté de 30° par rapport à la normale. Faux.
D. le faisceau est réfracté de 40° par rapport à la normale. Faux.
E. Il ne pourra jamais avoir de réflexion totale. Vrai.

QCM 35
Soit une lentille mince divergente de distance focale f = -5 cm. Un objet AB perpendiculaire à l'axe optique est placé à 10 cm de la lentille.
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. La vergence de la lentille est 0,2 dioptries. Faux.
f = -0,05 m ; vergence 1 / (-0,05) = -20 dioptries.
B. La vergence de la lentille est 20 dioptries. Faux.
C. L'image est virtuelle et renversée. Faux.
D. La mesure algébrique de la position de l'image est comprise entre -3,6 cm et -3,2 cm. Vrai.
E. Un système composée de cette lentille accolée à une lentille divergente identique a une vergence de - 40 dioptries. Vrai.

QCM 36
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. Le terme LASER est l'acronyme de Light Amplification by Single Emission of Radiation. Faux.
light amplification by stimulated emission of radiation
B. Le phénomène d'accommodation permet de faire varier la puissance ( ou vergence ) de l'oeil. Vrai.
C. Un patient myope qui ne voit pas au delà de 20 cm présente une myopie de 5 dioptries et il devra porter des verres divergents pour corriger sa vue. Vrai.
1 / 0,20 = 5.
D. La prebytie se caractérise par un rapprochement du Punctum Remotum. Faux.
E. Dans le cas d'un oeil myope, plus le PP est proche de l'oeil plus la myopie est forte. Vrai.

QCM 37.  On considère un oeil équivalent à un dioptre sphérique de sommet S et de centre optique C  qui sépare l'air d'un milieu d'indice de réfraction absolu n = 4 / 3. Le point de la rétine situé sur l'axe optique est I. Quand l'oeil est au repos, son centre optique est tel que CI = 18 mm et son rayon de courbure est SC = 0,6 cm.
Cocher la ou les proposition(s) exacte(s).
A. Cet oeil est myope.

B. Cet oeil est hypermétrope.
C. Cet oeil n'est ni myope, ni hypermétrope. Vrai.
D. Un oeil emmétrope n'a pas besoin d'accommoder pour une vision nette d'un objet à une distance infinie. Vrai.
E. Un oeil emmétrope adulte peut voir nettement un objet situé à 25 mm devant son oeil. Faux.

Pour un objet à l'infini ( oeil au repos ) : 1 / CA' =1 / (3 x0,6) ; CA' =1,8 cm = 18 mm =  CI.



  

menu