Aurélie 20/06/12
 

 

   Le lait de soja, bac ST2S France 2012.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.




.


Le soja est un des aliments de base de l'alimentation japonaise. En Occident, on peut le trouver sous forme de lait de soja. Ce dernier peut remplacer le lait de vache dans certains régimes alimentaires. On effectue une étude comparative de la composition de ces deux laits.
Le lait de vache contient un glucide appelé lactose. Certaines personnes présentant une intolérance au lactose dont les symptômes sont les crampes d'estomac et des diarrhées.
le lactose présent dans le lait de vache présente un test positif avec  la 2,4-DNPH ainsi qu'avec la liqueur de Fehling utilisée à chaud.
 
Qu'à -t-on observé lors du test positif avec la liqueur de fehling ?
On observe la formation d'un précipité rouge brique d'oxyde de cuivre (I).
Nommer le groupe caractéristique présent dans la molécule de lactose.
Les tests positifs précédents indiquent la présence du groupe caractéristique des aldehydes - CHO.
Le test à la 2, 4-DNPH est négatif dans le cas du lait de soja. Compte tenu de cela, indiquer l'intérêt d'utiliser du lait de soja à la place du lait de vache, dans le cadre de certains régimes alimentaires.
Ce test négatif indique l'absence du groupe carbonyle, donc sans doute l'absence de lactose. Le lait de soja convient donc aux personnes présentant une intolérance au lactose.
Le soja, tout comme la viande, est riche en fer. Celui-ci est donc conseillé dans les régimes végétariens. On supposera que l'élément fer présent dans le lait de soja se trouve exclusivement sous forme d'ion fer (II) Fe2+.
On se propose de déterminer grâce à un dosage  d'oxydoréduction, la quantité d'ion fer (II) présente dans un litre de lait de soja puis dans un litre de lait de vache. Pour cela on dose les ions fer(II) par une solution aqueuse de permanganate de potassium ( K+ + MnO4-).
Donner la définition d'un oxydant.
Un oxydant est une espèce susceptible de gagner un ou plusieurs électrons.
L'équation de la réaction d'oxydoréduction mise en jeu au cours du dosage est :
5Fe2+ + MnO4- + 8H+ = Mn2+ + 5Fe3+ + 4H2O.
Les couples mis en jeu sont :
Fe3+/ Fe2+MnO4-/ Mn2.
L'ion permanganate joue-t-il le rôle d'oxydant ou de réducteur au cours de cette réaction ?
L'ion permanganate gagne des électrons : c'est un oxydant qui se réduit.
MnO4- + 8H+ + 5e-= Mn2+ + 4H2O.

.


On vous propose trois schémas de montage.

Donner le numéro de celui qui convient.
Le schéma 1 est le montage qui convient pour le dosage.
On dose un volume V1 = 50,0 mL de lait de soja par une solution de permanganate de potassium de concentration c2 =2,0 10-4 mol/L. L'équivalence est obtenue pour un volume de solution de permanganate de potassium V2E =6,0 mL. On observe alors une coloration rose persistante.
Parmi la liste suivante, nommer la verrerie nécessaire pour prélever de façon précise 50,0 mL de lait.
Verre à pied, éprouvette graduée de 50,0 mL, pipette jaugée de 50 mL.
On utilise une pipette jaugée de 50 mL pour mesurer un volume précis.
  Définir l'équivalence d'un dosage.
A l'équivalence les quantités de matière des réactifs sont en proportions stoechiométriques. Avant l'équivalence, l'un des réactifs est en excès, après l'équivalence, l'autre réactif est en excès.
Montrer que la quantité de matière n2 d'ion permanganate ajouté à l'équivalence est égale à 1,2 10-6 mol.
n2 = V2E C2 =6,0 10-3 *
2,0 10-4 = 1,2 10-6 mol.




Sachant qu'une mole d'ion permanganate réagit avec 5 moles d'ion fer(II), montrer que la quantité de matière n1 d'ion fer(II) présents dans l'échantillon de lait de soja est 6,0 10-6 mol.
D'après les nombres stoechiométriques de l'équation de dosage, n1 = 5 n2 = 5*
1,2 10-6 = 6,0 10-6 mol.
En déduire la concentration c1 en ion fer(II) du lait de soja.
c1 = n1/V1 =
6,0 10-6 / (50,0 10-3) =1,2 10-4 mol/L.
Dans les mêmes conditions, on réalise le dosage des ions fer(II) dans du lait de vache. La coloration rose apparaît dès l'ajout de la première goutte de la solution de permanganate de potassium.
Que peut-on en déduire quant à la teneur en ion fer(II) de ce lait de vache ?
Ce lait de vache ne contient pratiquement pas d'ion fer(II)
.








menu