Aurélie oct 2001
règles de bases en régime sinusoïdal

nombres complexes et électricité

circuit RC

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.



.
.

 

u1(t) sinusoïdale de valeur efficace 10 V,de fréquence 1000 Hz ; C = 50 nF ; u2(t) est aux bornes du condensateur.

  1. Quelle est la valeur de R telle que la valeur efficace de u2 soit 7,5 V .
  2. Determiner le déphasage u2 par rapport u1.
  3. Que peut-on dire de U2 eff si la fréquence du générateur devient très grande d'une part et très petite d'autre part.
  4. R et C sont réglables : ils sont ajustés de telle sorte qu'en module, leur impédance totale série reste égale à 5 kW.
    f = 800Hz. Calculer R et C si l'on veut un déphasage de p/6 entre u1 et u2.
    - u2 est elle-en avance ou en retard sur u1?  

corrigé
règle 1 : A chaque grandeur physique, tension, intensité et impédance on associe un nombre complexe:

on peut appliquer à ces nombres complexes, les lois du courant continu.

on utilise toutes les propriétés des nombres complexes vues en maths.

règle 2 : on ne peut pas appliquer les lois du courant continu ni aux tensions efficaces, ni aux intensités efficaces, ni aux normes des impédances complexes.

règle 3 : impédance d'une self pure : jLw; d'un condensateur; -j / (Cw)

Ueff = Z Ieff; relation entre grandeur efficace; Z : norme de l'impédance complexe

pulsation w (rad/s)= 2p fréquence(Hz)


Aux bornes du condensateur la tension est en retard de p /2 par rapport à l'intensité.

appliquer phytagore : (RIeff)² +7,5² = 100 d'où (RIeff)² = 43,75

RIeff = 6,6 V

trouver l'intensité Ieff :

impédance du condensateur : 1/ Cw avec w = 2*3,14*1000 = 6,28 103 rad/s.

et C= 50 10-9 F soit 1/ Cw = 3185 W.

7,5 = 3185 Ieff doù Ieff = 2,35 mA

par suite R= 6,6 / 2,35 10-3 = 2810 W.


u2 en retard sur u1 ::

La phase de la tension u1 est choisie comme origine des phases

tan |j | = 6,6 / 7,5 = 0,88

|j | = 41,3°

u2 en retard de 41,3 ° ou 0,72 rad sur u1.


si la fréquence f du générateur augmente, la pulsation w augmente :

l'impédance du condensateur diminue et va tendre vers zéro : donc u2 tend vers zéro

si la fréquence f du générateur diminue, la pulsation w diminue :

l'impédance du condensateur augmente et va tendre vers l'infini : donc U2eff tend vers 10 V et l'intensité vers zéro.


une lettre soulignée correspond à un nombre complexe

impédance complexe de l'ensemble résistor et condensateur en série : z = R -j / (Cw)

avec w = 2*3,14*800 = 5024 rad/s.

module de z : Z² =R² + (1/(Cw))² = 25 106 (1)

u1 = z i .

arg u1 = 0 pris comme origine

0 = arg z + arg i .

arg z = tan-1 (-1 /(RCw) d'où arg i = tan-1 (1 /(RCw))

d'après le schéma ci-dessus u2 est en retard sur u1.

j est l'angle complémentaire de la phase de i par rapport à u1.

soit RCw = tan p/6 = 0,577 (2)

1 /(Cw) = R/0,577 = 1,732 R repport dans (1) :

R² + (1,732 R)² = 25 106

4 R² = 25 106

R = 2500 W.

C = 0,577/(2500*5024)= 46 nF.


retour - menu