Aurélie 24/11/08
 

 

Les combustions

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.



Google


La combustion du carbone nécessite du dioxygène et produit du dioxyde de carbone.

On place un morceau de carbone rougi dans du dioxygène : le carbone disparaît ; il brule avec éclat dans le dioxygène.

Le gaz formé est aspiré à l'aide d'une seringue et placer dans un tube à essai contenant de l'eau de chaux.

L'eau de chaux se trouble

Test du dioxyde de carbone : en présence de dioxyde de carbone, l'eau de chaux donne un précipité blanc.

Etat initial ( réactifs)
état final ( produit)
carbone ( le combustible)
dioxyde de carbone
dioxygène ( le comburant)
Les espèces initiales sont différentes des espèces finales : une transformation chimique a eu lieu.

Elle porte le nom de combustion.

Cette transformation chimique peut être traduite à l'aide d'une équation :

Carbone + dioxygène --> dioxyde de carbone.


 

Une combustion nécessite la présence de réactifs (combustible et comburant) qui sont consommés au cours de la combustion ; un (ou des) nouveau(x) produit(s) se forme(nt).

 

La combustion du butane et/ou du méthane, d'une bougie, dans l'air nécessite du dioxygène et produit du dioxyde de carbone et de l'eau.

La partie froide du verre de montre se couvre de buée : la combustion de la bougie produit de l'eau.

Recueillir les gaz issus de la combustion de la bougie dans un tube à essais. Ajouter dans ce tube 2 mL d'eau de chaux. Boucher et agiter.

L'eau de chaux se trouble : la combustion de la bougie produit du dioxyde de carbone. 
Etat initial ( réactifs)
état final ( produit)
bougie ( le combustible)
dioxyde de carbone
dioxygène ( le comburant)
eau
Les espèces initiales sont différentes des espèces finales : une transformation chimique a eu lieu.

Cette transformation chimique peut être traduite à l'aide d'une équation :

bougie + dioxygène --> dioxyde de carbone + eau.





 

Web

www.chimix.com


La combustion du fer dans le dioxygène.

On place un morceau de paille rougi dans du dioxygène : le fer disparaît ; il brule avec éclat et étincelle dans le dioxygène.

- On obtient un solide gris après combustion.

- Le gaz formé est aspiré à l'aide d'une seringue et placer dans un tube à essai contenant de l'eau de chaux.

L'eau de chaux ne se trouble pas : la combustion ne produit pas de dioxyde de carbone.

- Tester la présence de dioxygène dans le récipient après combustion à l'aide d'une allumette rougie : l'allumette ne se rallume pas : absence dedioxygène.

Etat initial ( réactifs)
état final ( produit)
fer ( le combustible)
oxyde de fer
dioxygène ( le comburant)


Les espèces initiales sont différentes des espèces finales : une transformation chimique a eu lieu.

Cette transformation chimique peut être traduite à l'aide d'une équation :

fer + dioxygène --> oxyde de fer.


Compléter les phrases suivantes :

La ……… du carbone dans le dioxygène est vive. Dans cette réaction ………, le carbone est le ………Les deux …………disparaissent ; il y a formation d'un ………… nommé ……………

. L'air est composé essentiellement de ……… et en quantité moindre de …………Le .....joue le rôle de comburant.

La combustion du carbone dans le dioxygène est vive. Dans cette réaction chimique, le carbone est le combustible. Les deux réactifs disparaissent ; il y a formation d'un produit nommé dioxyde de carbone.

L'air est composé essentiellement de diazote et en quantité moindre de dioxygène ; le dioxygène joue le rôle de comburant.


La combustion complète de 9 g de carbone il faut 24 g de dioxygène ( ou bien 18 litres de dioxygène mesurés dans les conditions normales de température et pression).

Quelle masse de dioxygène faut-il pour brûler complètement 15 g de carbone ?

Masse de dioxygène nécessaire à la combustion complète de 1 g de carbone :

24/9 = 2,67 g.

Masse de dioxygène nécessaire à la combustion complète de 15 g de carbone :

2,67 *15 = 40 g.

Quel volume de dioxygène faut-il alors utiliser ?

Volume de dioxygène nécessaire à la combustion complète de 1 g de carbone :

18/9 = 2 L.

Volume de dioxygène nécessaire à la combustion complète de 15 g de carbone :

2 *15 = 30 L.

Quelle masse de carbone peut-on faire brûler complètement dans 96 g de dioxygène ?

96 / 24 = 4 puis 9*4 = 36 g de carbone.

Quel est le volume de dioxygène nécessaire ?

18*4 = 72 L.

Quel volume d'air est alors nécessaire ?

L'air contient en volume 20 % de dioxygène.

72 / 0,2 = 360 L d'air.






retour -menu