Aurélie 16/06/08
 

 

L'oeil presbyte, lutte contre la pollution automobile bac L Afrique 2008.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.


.
.

(2 points )

Citer les deux grandeurs physiques, inverses d'une de l'autre, caractérisant une lentille. Donner les unités.

La distance focale, notée f', exprimée en mètre (m).

La vergence, notée C, exprimée en dioptrie ( d).

C= 1/f'

Comment nomme t-on la capacité qu'à le cristallin de s'"ajuster" pour obtenir une vision nette ?

L'accommodation.

Le cristallin modifie sa courbure sous l'action de muscles : avec l'âge, la modification de la forme du cristallin, moins élastique, devient difficile.

 


Donner le nom du défaut de l'oeil entraîné par la perte de cette faculté.

Presbytie.



Pollution et "rapports" d'un véhicule.

La consommation augmente de façon extrèmement importante à vitesse élevée.

Le graphe ci-dessus représente l'influence du rapport sélectionné et de la vitesse sur la consommation en carburant. Accélérer en poussant les vitesses au maximum se traduit par une surconsommation en carburant.

Pour commencer à faire avncer un véhicule initialement immobile, le conductezur enclenche le rapport appelé "première", il embraye et le véhycule commence à avancer. Il accélère plus ou moins et ensuite passe la seconde ( rapport d'indice 2 sur le graphique) et ainsi de suite jusqu'au rapport le plus élevé , ici la cinquième. On dit qu'il monte les rapports.

La consommation en première ne figure pas sur le graphique car ce rapport n'est utilisé que quelques secondes au démarrage ce qui influe peu sur la consommation globale.

Comment évolue la vitesse maximale que le véhicule peut atteindre pour chaque rapport .?

La vitesse maximale augmente du rapport 2 au rapport 4.

La vitesse maximale est identique pour les rapports 4 et 5.

Tracer sur le graphe une droite verticale coupant les 4 courbes.

Pourquoi en "conduite économe" doit-on monter rapidement les rapports ?

Déduire comment évolue pour la vitesse choisie, l'économie de consommation quand on passe des rapports 2 à 3, puis 3 à 4 , puis 4 à 5.

Pour une vitesse donnée, rouler en seconde consomme deux fois plus qu'en troisième.

Rouler en troisième consomme presque 1,5 fois plus qu'en quatrième.

Rouler en quatrième consomme presque 1,3 fois plus qu'en cinquième.

On a donc tout intérêt, pour une vitesse donnée, à rouler rapidement avec le rapport le plus élevé.

 

Pour une vitesse donnée, l'économie est de :

50 % en passant du rapport 2 à 3 ; (1,5-1)/1,5 *100 = 33 % en passant du rapport 3 à 4 ;

(1,3-1)/1,3*100~ 20% en passant du rapport 4 à 5.




Pourquoi construit-on actuellement de moins en moins de véhicules à 4 rapports et de plus en plus de véhicules à 5 , voire 6 rapports ?

Pour une vitesse donnée, plus le rapport est élevé, plus la consommation de carburant est faible.

Il faut éviter de rouler sur les petits rapports et ne pas rouler trop vite pour économiser l'essence.


Pollution et carburant utilisé.

Donner les noms courants d'au moins deux carburants utilisés pour la propulsion des voitures.

essence, gasoil, GPL.

Les carburants sont des hydrocarbures.

Donner les noms et les formules chimiques des produits de la combustion complète des hydrocarbures.

Dioxyde de carbone CO2 et eau H2O.

Par temps froid, on observe souvent à la sortie du pot d'échappement des voitures une "fumée blanche" qui n'est qu'un nuage d'eau.

Expliquer l'origine de cette eau.

La combustion des hydrocarbures produit de la vapeur d'eau. Par temps froid, la vapeur d'eau se liquéfie à la sortie du pot d'échappement.


A propos du carbone que l'on trouve dans le biocarburant.

D'ou provient ce carbone ?

Le biocarburant contient de l'éthanol C2H5OH. Le carbone est issu de cet alcool.

Où finit-il après combustion, et sous quel forme ?

Ce carbone finit dans l'atmosphère sous forme de dioxyde de carbone.

En déduire pourquoi " le bilan carbone semble donc à priori neutre".

La plante ( maïs, canne à sucre utilisés pour la production d'éthanol ) fixe le dioxyde de carbone de l'atmosphèe lors de sa croissance.

Lors de sa combustion, l'éthanol rejette la même quantité de dioxyde de carbone : le bilan est donc neutre.

De façon analogue faire le bilan carbone pour les énergies fossiles.

Le pétrole, le gaz naturel se sont formés il y a plusieurs millions d'années. Il ne s'en forme plus aujourd'hui.

De nos jours, leur combustion conduit au rejet de dioxyde de carbone dans l'atmosphère : en conséquence la teneur en CO2 de l'atmosphèe augmente.

Rappeler pourquoi on cherche à tout prix à réduire l'augmentation de la quantité de dioxyde de carbone dans l'atmosphère.

L'augmentation de la teneur en CO2 de l'atmosphère provoque un accroissement de l'effet de serre et entraîne une modification climatique avec une hausse de la température moyenne de la terre.





retour -menu