SVT, physique chimie, concours Aspts Lille 2017.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.



SVT.
1. Donner la définition des mots suivants :
Procaryote : organisme unicellulaire qui ne possède pas de noyau ni d'organites.
Allèles : versions variables d'un même gène.
Caryotype : arrangement standard de l'ensemble des chromosomes d'une celule.
Macrophage : cellule de grande taille du système immunitaire chargée de digérer et détruire les corps étrangers.

2. Le MODY est une forme de diabète juvénile Il s'agit d'une maladie génétique due à un allèle défectueux. Ce dernier est noté "M" et on note "m" l'allèle normal. La présence d'un seul allèle suffit pour que la maladie se manifeste. Cette maladie étant rare, très peu d'individus portent les deux allèles défectueux.
2.1. Déterminer les allèles présents chez chaque membre de cette famille.

2.2. Fanny attend un enfant et cherche à connaître le risque pour que son enfant soit malade. Compléter le tableau ci-dessous.


Spermatozoïde m
Spermatozoïde m
ovule m
mm
mm
ovule M
mM
mM
Dans deux cas sur 4, l'enfant sera malade. ( 50 %).
2.3. Faites de même pour la cousine de Fanny ( III 6) qui attend un enfant.

Spermatozoïde m
Spermatozoïde m
ovule m
mm
mm
ovule m
mm
mm
L'enfant ne sera pas malade.

3. Transfusion sanguine.
Les hématies peuvent possèder à leur surface deux types d'antigènes ( antigène - A et/ou antigène-B), ce qui distingue les 4 groupes sanguins. Dans le sang se trouvent aussi certains anticorps anti-A ou anti-B. On trouve dans le sang d'une personne de façon naturelle, les anticorps spécifique de l'antigène qu'il ne possède pas.
Si les anticorps anti-A se trouvent en présence de l'antigène-A, il y a agglutination des hématies et apparition de caillots de sang dans les vaisseaux.
Groupe A
Groupe B
Groupe AB
 Groupe O
antigène A
antigène B
antigène A et antigène B

anticorps anti-B
anticorps anti-A
pas d'anticorps
anticorps anti-A et anti-B
3.1. Peut-on transfuser du sang d'une personne de groupe A vers une personne de groupe B. Expliquer votre réponse.
Non, la personne tranfusée possède des anticorps anti-A et la transfusion lui apporterait des antigènes A.
Les antigènes du donneur ne doivent pas être reconnus par les anticorps du receveur.
3.2. Compléter le tableau suivant. Seuls les hématies sont transférés lors d'une transfusion.

Donneur A
Donneur B
Donneur AB
Donneur O
Receveur A
oui
non
non
oui
Receveur B
non
oui
non
oui
Receveur AB
oui
oui
oui
oui
Receveur O
non
non
non
oui






3.3. Quel groupe est qualifié de donneur universel ? Pourquoi ?
Groupe O. Il n'y a pas d'antigène pour le groupe O.
3.4. Quel groupe est qualifié de receveur universel ? Pourquoi ?
AB. Il n'y a pas d'anticorps pour le groupe AB.

4. Ce caryotype est très rare. Il est responsable de perturbations très graves de l'embryon, qui l’empêchent d'achever son développement. L'image montre un caryotype avec trois chromosomes dans chaque paire, et deux chromosomes X et un chromosome Y. Donc en tout il y a 69 chromosomes.
Proposez deux causes possibles expliquant cette anomalie.
Une cellule souche ne s’est pas divisée lors de la méiose. Au lieu d’obtenir un gamète à 23 chromosomes, un gamète anormal a été fabriqué avec 46 chromomes (soit 2 fois plus pour un gamète normal).
 Lors de la fécondation, ce gamète anormal à 46 chromosomes (mâle ou femelle) a fusionné avec un gamète normal à 23 chromomes. Le résulat est la formation d’une cellule œuf anormale à 69 chromsomes.

.




Physique chimie.
1. Détermination de la valeur de l'intensité de la pesanteur.
masse (g)
100
200
300
400
500
poids (N)
0,98
1,96
2,94
3,92
4,9
Poids / masse ( N/ kg)
0,98 / 0,100 = 9,8
9,8
9,8
9,8
9,8

1.1.Quel instruments de mesure utilise-t-on ?
La masse est déterminée avec une balance et le poids est mesuré avec un dynamomètre.
1.2. Compléter la dernière ligne du tableau. Conclure.
Le rapport poid (N) / masse (kg) est constant. Cette valeur est l'intensité  de la pesanteur terrestre au niveau du sol.
1.4. Représenter graphiquement l'évolution du poids en fonction de la masse.

1.4. Que peut-on dire de P par rapport à m ?
Le graphe est une droite passant par l'origine. Le poids et la masse sont proportionnels.
1.5. Que est la valeur du poids d'un objet de masse 250 g ?
L
e graphe indique 2,4 N.
1.6. Quelle est la masse d'un objet dont le poids est 2 N.
Le graphe indique 0,2 kg.

2. pH.
On donne le pH de produits du commerce.
Vinaigre : 3 ; déboucheur WC : 14 ; jus de citron : 2,5 ; produit pour lave-vaiselle : 1 ; javel pour sol : 9 ; savon : 7.
2.1. Compléter le tableau.
Produits acides
Produits basiques
vinaigre
déboucheur WC
jus de citron
javel pour sol
produit pour lave vaiselle

2.2. Quel est le produit le moins basique ? Justifier.
Le pH doit être supérieur à 7 et le plus proche de 7 : javel pour sol.
2.3. A quoi est due l'acidité d'une solution ?
L'acidité est due à la présence d'ion H3O+ majoritaires.
2.4. Le  produit javel pour sol contient des ions chlorures. Comment tester leur présence ?
Les ions chlorures donnent un précipité blanc qui jaunit en présence de nitrate d'argent.
2.5. On ajoute de l'eau au déboucheur WC. Que se passe t-il pour le pH ?
Par dilution, le pH du déboucheur WC diminue et va tendre vers 7.

3. Sur une balance on place un becher contenant 100 mL d'eau. On lit 145,0 g. On pèse 3 morceaux de sucre ( masse m = 8,5 g) ainsi q'un agitateur en verre ( masse 19,0 g).
3.1 Quelle est la masse d'eau contenue dans le bécher ? Justifier.
1 L d'eau a une masse de 1 kg. 100 mL = 0,1 L d'eau a une masse de 0,1 kg = 100 g.
3.2. Quelle sera l'indication de la balance ( le becher contient l'eau, le sucre et l'agitateur ).
145 +8,5 +19 = 172,5 g.
3.3. Quelle est la masse de la solution ?
Masse d'eau + masse de sucre = 108,5 g.

4. Compléter avec "miscibles" ou "non miscible".

eau
huile
pétrole
eau
XXX
non miscible
non miscible
huile
non miscible
XXX
miscible
pétrole
non miscible
miscible
XXX
4.2 Définir mélange hétérogène.
On peut distinguer les constituants de ce mélange après agitation.
4.3 Quels sont les liquides qui forment un mémange homogène ?
eau et alcool ; huile et pétrole ; éther et acétone.
4.4. Quel est l'aspect du mélange contenant de l'eau et du pétrole ( le pétrole est moins dense que l'eau ).
On distingue deux parties ; l'eau, liquide le plus dense, occupe la partie supérieur ; le pétrole, non miscible avec l'eau,  se situe au dessus de l'eau.




5.

Indiquer le sens du courant et les bornes d'entrées E et de sortie S des voltmètres.
Quelle est la valeur de la tension mesurée  par V2 ?
La tension aux bornes d'iun interrupteur fermée est nulle. La tension aux bormes de l'ampèremètre est quasi-nulle. Le voltètre V2 indique donc 6 V.

6. Le circuit suivant comporte deux lampes en série et trois appareils de mesure. Compléter le avec les symboles.


7. Comment appelle t-on les valeurs indiquées ( 6 V ; 0,1 A )sur le culot des lampes ?
En fonctionnement normal, la tension aux bornes des lampes sera égale à 6 V et l'intensité traversant les lampes sera égale à 0,1 A.
Les lampes sont montées en série.
7.1. Quelle doit être la tension délivrée par le générateur ?
Les tensions s'ajoutent aux bornes d'appareils en série. Pour un fonctionnement normal des lampes, le générateur doit délivré une tension de 12 V.
7.2. Si le générateur est réglé sur 9 V, comment vont briller les lampes ?
Les lampes étant en sous-tension, brillent faiblement.
7.3. Les lampes sont maintenant montées en dérivation aux bornes du générateur. Quelle est la tension aux bornes du générateur ?
La tension est la même aux bornes d'appareils en dérivation. Le générateur doit délivrer une tension de 6 V pour un fonctionnement normal des lampes.
7.4. Quelle est l'intensité du courant délivrée par le générateur ?
Chaque lampe est traversée par un courant de 0,1 A.
Les intensités s'ajoutent  lorsque les appareils sont en dérivation. L'intensité du courant délivré par le générateur vaut 0,2 A.

.



  

menu