SVT biologie.
Concours Aspts Ouest 2016.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.






Une seule bonne réponse par question.
1. Les caractères d'un individu :
- sont tous héréditaires ;
- dépendent uniquement des conditions de vie ;
- peuvent être déterminés par les chromosomes ; vrai
- se retrouvent dans toutes les générations de l'arbre généalogique.

2. Le caryotype humain :
- contient 48 chromosomes ; ( 23 paires )
- présente les chromosomes classés par paires, des plus grands aux plus petits ;
vrai
- est le même dans une cellule du pancréas et un spermatozoïde ;
- est le même chez l'homme et chez la femme.

3. Certains individus peuvent rouler leur langue en U. L’arbre généalogique ci-dessous permet de suivre le caractère « langue en U » sur trois générations :

Dans cette famille, le caractère « langue en U » :
 - se retrouve uniquement chez les garçons ;
  - se retrouve uniquement chez les filles ;
-  est transmis de génération en génération vrai ;
 - est présent uniquement chez les enfants dont les deux parents possèdent ce caractère.


4. Une anomalie chromosomique :
 - correspond toujours à un nombre de chromosomes supérieur à la normale dans une cellule ;
 - est due à la présence d’un gène supplémentaire dans une cellule ;
 - correspond toujours à un nombre de chromosomes inférieur à la normale dans une cellule ;
 - correspond à un nombre anormal de chromosomes dans une cellule. Vrai.
Anomalie de nombre ( chromosome absent ou présent plusieurs fois) ; anomalie de structure (  gène absent ou surnuméraire).

5. Dans l'espèce humaine, un individu atteint de trisomie 21 possède dans le noyau de ses cellules
- 3 chromosomes 21 au lieu de 2 ;  vrai
 - 21  chromosomes anormaux ;
 - un chromosome 21 portant un gène défectueux ;
 - 21 chromosomes en plus

6.  Le caryotype ci-contre représente :

- le caryotype d’un homme présentant une anomalie chromosomique vrai ;
 - le caryotype d’une femme présentant une anomalie chromosomique
 - le caryotype d’une femme ne présentant pas d’anomalie chromosomique
 - le caryotype d’un homme ou d’une femme.

7. Un allèle :
  - détermine plusieurs caractères ;
  - est toujours présent en double exemplaire chez l’homme ou la femme ;
  - est constitué de plusieurs gènes ;
 - désigne chacune des différentes versions d’un même gène vrai.

8. On s’intéresse à la localisation des gènes sur les chromosomes. Dans la colonne de gauche du tableau est représenté un chromosome de la paire n°14 sur lequel sont placés les gènes A, B et C. Dans la colonne de droite sont proposées différentes possibilités pour le second chromosome de la paire n°14.

Le second chromosome de la paire n°14 est :
 -  le chromosome 1 car les gènes sont placés dans le même ordre ;
 -  le chromosome 2 car les gènes sont placés dans un ordre différent ;
  - le chromosome 3 car les mêmes gènes occupent des emplacements différents ;
 -  le chromosome 4 car les mêmes gènes occupent les mêmes emplacements. Vrai.

9. On étudie la transmission de l'information génétique au cours de la multiplication cellulaire avec une cellule-mère contenant 3 paires de chromosomes.

La cellule fille qui est normale est  la cellule b.

10. Le caryotype ci-contre peut être :
 -  le caryotype d’un spermatozoïde, vrai ;
  - le caryotype d’un ovule ;
 -  le caryotype d’un spermatozoïde ou d’un ovule ;
 -  le caryotype d’une cellule-oeuf.

11. Parmi ces caractères, un seul est lié aux conditions de l’environnement, à savoir :
- la forme des yeux ;
 - la longueur des cheveux, v rai ;
- le groupe sanguin ;
- la forme du lobe de l'oreille.

12. L’ADN :
- est une molécule présente dans la membrane de la cellule ;
 - est une molécule présente uniquement chez les bactéries ;
- est une cellule animale ;
 - est une molécule, support de l’information génétique, vrai.

13. Les spermatozoïdes d’un même homme :
- contiennent un chromosome X ou un chromosome Y, vrai ;
- contiennent tous un chromosome X ;
- contiennent tous un chromosome Y ;
- contiennent tous 23 paires de chromosomes.




14. Les micro-organismes :
  - sont des êtres vivants invisibles à l’oeil nu, vrai ;
- sont toujours responsables de maladies chez l’Homme ;
 - regroupent les bactéries, les champignons mais pas les virus ;
-  se trouvent uniquement sur des aliments avarié.

15. Un exemple de maladie infectieuse : la salmonellose.
La salmonellose est une infection bactérienne qui se manifeste par une fièvre sévère, des crampes
abdominales et des diarrhées importantes. Dans la majorité des cas, l’origine de cette maladie est la consommation d’un aliment contaminé par les bactéries (oeufs, charcuterie…).
La barrière naturelle franchie par les bactéries est :
- la peau ; - la muqueuse digestive, vrai ; - la muqueuse respiratoire ; la muqueuse urinaire.

16. La contamination correspond :
 - à la multiplication des micro-organismes dans les cellules ;
- à la multiplication des micro-organismes dans le sang d’un individu ;
 - au franchissement d’une barrière naturelle par un micro-organisme, vrai ;
 - à l’entrée des micro-organismes dans les cellules humaines

17. L’infection virale correspond :
 - à une multiplication des virus dans le sang d’un individu ;
-  au franchissement d’une barrière naturelle par un virus ;
 - à une multiplication des virus au sein des cellules, vrai ;
 - à la destruction des virus par les lymphocytes.
Infection : envahissement puis multiplication de microorganismes.

18. Le schéma ci-dessous représente les étapes de la phagocytose.

La phagocytose est une réaction réalisée par :
Les lymphocytes B ; les lymphocytes T ; le globules rouges ; les macrophages, vrai.

19. L’étape 2 de la phagocytose correspond à :
l'adhésion ; la digestion ; le rejet des déchets ; l'absorption, vrai.

20. Les antibiotiques, c’est pas automatique ». Ce slogan a été utilisé pour rappeler que les
antibiotiques sont efficaces uniquement :
 - chez les adultes et les personnes âgées ;
 - contre les bactéries, vrai ; - chez les enfants ; - chez les virus.

21. Les anticorps sont des molécules produites par :
 - les bactéries ;- les lymphocytes T ; -  les macrophages ;
 - les lymphocytes B différenciés en plasmocytes, vrai.

22. Un vaccin :
 - contre le virus de la grippe assure également une protection contre le virus de la rougeole ;
- peut contenir des micro-organismes pathogènes ou des toxines ;
 - assure une protection de l’organisme car il contient des lymphocytes B et T ;
 - entraîne la fabrication de lymphocytes mémoire, vrai.










23. Le SIDA (Syndrome d’immunodéficience acquise) est :
 - une maladie qui entraîne une déficience du système immunitaire par destruction des lymphocytes T4 ; vrai
 - une maladie qui se développe dès la contamination par le virus ;
 - une maladie qui entraîne une déficience du système immunitaire par destruction des globules rouges ;
 - une maladie provoquée par une bactérie qui détruit les cellules immunitaires.

24. La découverte du premier antibiotique par Fleming en 1928 a constitué une véritable révolution dans le traitement des maladies infectieuses. Cependant, l’usage massif et parfois inapproprié de ces médicaments a entraîné l’apparition de souches résistantes aux antibiotiques. M. Z souffre d’une infection. Le médecin demande la réalisation d’un antibiogramme pour tester l’efficacité de 4 antibiotiques différents (numérotés de 1 à 4).

Parmi les quatre affirmations suivantes, une seule est correcte :
 - la bactérie à l’origine de l’infection de M. Z est résistante à tous les antibiotiques ;
 - la bactérie à l’origine de l’infection de M. Z est résistante aux antibiotiques 1 et 4 ;
 - la bactérie à l’origine de l’infection de M. Z est résistante aux antibiotiques 2, 3 et 4, vrai ;
 - la bactérie à l’origine de l’infection de M. Z est résistante aux antibiotiques 2 et 3.

25. Les tout premiers êtres vivants sont apparus :
 dans les océans, vrai ;  dans les roches ; dans l’atmosphère ; sur les continents.

26. L’histoire de la Terre est marquée par des crises biologiques dont la plus célèbre est celle de - 65 millions d’années. Parmi les quatre affirmations suivantes, une seule est correcte :
 - la crise de - 65 millions d’années a été causée par les activités humaines ;
 - la crise de - 65 millions d’années a été marquée par des extinctions brusques et massives d’êtres vivants dont les dinosaures, vrai ;
 - la crise de - 65 millions d’années a été marquée par une augmentation brusque et rapide du nombre d’espèces de dinosaures
 - la crise de – 65 millions d’années a été la crise la plus importante connue sur Terre.

27. La vie sur Terre
 - a été rendue possible grâce à la présence de dioxygène dans l’atmosphère ;
 - a cessé d’évoluer depuis la dernière crise biologique ;
 - est marquée par un renouvellement des espèces au cours du temps, vrai ;
 - a toujours été semblable à celle observée aujourd’hui.

28. Le document ci-dessous représente un arbre phylogénétique.

L’arbre ci-dessus montre que :
 la sardine est le plus proche parent de la grenouille ;
 la sardine est l’ancêtre du coelacanthe ;
 le coelacanthe est le plus proche parent de la sardine, vrai ;
 le coelacanthe est l’ancêtre de la grenouille.

29. La place de l’Homme au sein d’un arbre phylogénétique.

L’Homme :
 est le plus proche parent du chimpanzé, vrai ;  descend du singe araignée ;
 descend du gorille ; est le plus proche parent du gorille.

30. La sélection naturelle :
 - est une théorie qui permet d’expliquer comment un individu modifie ses caractères pour s’adapter à son environnement ;
 se fait au hasard
 est une théorie qui ne s’applique qu’aux animaux
 est une théorie qui permet d’expliquer comment l’environnement influe sur l’évolution en sélectionnant les individus les mieux adaptés, vrai.

31. Les relations de parenté entre quelques espèces de tétrapodes.

Voici quatre arbres phylogénétiques construits à partir de ce tableau.

L’arbre phylogénétique correspondant au tableau est l’arbre a.
Aucun nouveau caractère n'est apparu entre le chat et le lion.
Un nouveau caractère ( fusion des os du poignet) différencie le cheval du phoque.


32. Les conditions du don du sang. Parmi ces quatre affirmations, une seule est exacte :
 - le don du sang peut être rémunéré ;
 le don du sang est gratuit , vrai ;
 le don du sang est possible à tout âge
 le don du sang est réservé aux hommes.


.
33. Une personne de groupe sanguin AB :
 peut recevoir du sang d’une personne de groupe sanguin AB uniquement
 peut donner son sang à une personne de groupe sanguin AB uniquement, vrai ;
 peut recevoir du sang d’une personne de groupe sanguin O uniquement
 peut donner son sang à une personne de groupe sanguin A

34. La biodiversité désigne :
 la diversité des espèces végétales et de leur habitat
 l’ensemble des espèces protégées de la planète
 l’ensemble des espèces vivantes présentes à la surface de la planète
 la diversité des espèces animales et de leur habitat, vrai.

35. La pollution de l’air provient surtout :
 de l’industrie, vrai ;
 du nucléaire
 de l’aérothermie
 de la géothermie

36. Une stérilité due à une obstruction des trompes peut être contournée par :
 la FIVETE (Fécondation in vitro et transfert d’embryon), vrai ;
 l’ICSI (Intra Cytoplasmic Sperm Injection)
 la stimulation ovarienne
 l’insémination artificielle intra-utérine

37. L’utilisation des énergies fossiles par l’Homme :
 est sans conséquence pour l’environnement
 contribue à augmenter l’effet de serre, vrai ;
 est sans conséquence pour la santé
 contribue à diminuer l’effet de serre

38. Parmi les quatre propositions suivantes, laquelle représente une énergie renouvelable :
 le gaz de schiste
 le pétrole
 l’énergie solaire, vrai ;
 le charbon

39. L’excès de graisse dans l’alimentation :
 peut favoriser l’apparition de plaques d’athérome, vrai ;
 peut favoriser l’apparition du cancer de la peau
 n’entraîne aucune conséquence sur l’organisme
 peut entraîner une diminution de l’indice de masse corporelle (IMC)

40. En aval d’une pollution organique dans une rivière :
 le taux d’oxygène augmente
 la présence de poissons augmente
 la qualité de l’eau augmente
 la quantité de bactéries augmente, vrai.


 



  

menu