Sciences de la vie et de la terre. Concours Aspts Lyon 2014



1. Quelle est la caractéristique de l'énergie provenant du pétrole, du charbon et du gaz ?
Cette énergie utilise des combustibles fossiles : leur combustion diminue leur réserve et contribue à l'augmentation du dioxyde de carbone dans l'atmosphère, gaz à effet de serre.

2. Comment nomme-t-on les énergies telles la géothermie, l'éolien, le solaire ?
Ce sont des énergies dites renouvelables : leur utlisation ne diminue pas les réserves. Il y aura toujours du vent et du soleil.

3. L'hydroélectricité est-elle utilisée en France ?
Oui : il s'agit de produire de l'électricité en utilisant l'énergie mécanique d'une chute d'eau ( barrages sur les rivières). Elle représente 15 % de la production d'électricité en France.

4. Qu'est-ce qu'une espèce invasive ?
C'est une espèce qui s'établit et se reproduit naturellement dans une région dont elle n'est pas originaire, perturbant et nuissant à la diversité biologique.


5. Qu'est-ce que la sélection naturelle ?
En biologie, c'est un mécanisme moteur de l'évolution des espèces. C'est l'avantage reproductif des individus capables de s'adapter à de nouvelles conditions de l'environnement.


6. Qu'est-ce qu'une pandémie ?
C'est une épidémie présente sur une large zone géographique. Elle touche une part importante de la population et les conséquences sont très importantes.

7. Définir la steppe et la savane.
La savane  est une formation végétale, plus ou moins arborée,  propre aux régions chaudes présentant de longues périodes sèches, dominée par des plantes herbacées.
La steppe est un type de prairie, recevant peu d'eau chaque année, peu arborée, au sol pauvre, ; elles sont plus froides que les savanes.





8. Définir une substance allergène et une substance pathogène.
Un alergène est une substance non pathogène, capable de provoquer une réaction allergique chez une personne préalablement sensibilisée.
Une substance pathogène est un micro-organisme pouvant provoquer des maladies.

9. Définir contamination et infection par un micro-organisme.

Infection : prolifération de micro-organismes pathogènes dans le corps et ensemble des troubles qui peuvent en résulter.
Contamination : les microbes transmis à l'organisme sont le plus souvent arrêtés par les barrières naturelles ( peau et muqueuses).

.

.




12. Classer les images suivantes lors d'une multiplication cellulaire dans l'ordre chronologique.
Les deux chromatides de chaque chromosomes se séparent pour se répartir dans des 2 nouvelles cellules filles. Dans l'ordre chronologique a, b, c, d.


13. Sur l'antibiogramme ci-dessous,  entourez la ( les ) lettre(s) correspondant à (aux) antibiotique(s) qui n'a (ont) aucune efficacité sur la bactérie testée.
Les zones sans bactéries autour des pastilles d'antibiotiques sont de tailles variables. Plus la zone sans bactéries est grande, plus l'antibiotique est efficace contre cette bactérie.


14. Lors des tests de groupe sanguin, on utilise des solutions contenant des substances, les agglutinines, anti-A ou anti-B provoquant une agglutination en fonction des marqueurs présents à la surface des hématies du sang à tester. Construire un tableau présentant pour chaque groupe sanguin, les types de marqueurs des hématies et les agglutinies en solution dans le sang.
Groupe
Agglutinogènes sur les hématies
Agglutinines dans le plasma
A
A
a ( anti B)
B
B
ß ( anti A)
AB
A et B
ni a, ni ß
O
ni A, ni B
a et ß


15. Pourquoi faut-il être vigilant lors d'une transfusion sanguine ?
Le risque viral est bien appréhendé aujourd'hui.
l'incompatibilité transfusionnelle érythrocytaire est écarté par les tests fait sur le donneur et le receveur.
Incompattibilité leuco-plaquettaire due à la présence d'anticorps anti HLA chez le donneur.Plusieurs jours après une transfusion de plaquettes homologues, le patient détruit ses propres plaquettes.

16. Expliquer les termes suivants :
le groupe O est le donneur universel : il peut donner aux personnes de tous les groupesA, B, AB ou O positif ou négatif.

Le groupe AB est le receveur universel : un plasma de groupe AB ne contient ni d'anti-A ni d'anti-B, on peut le transfuser à n'importe qui.

17. Certains individus d'une même famille sont atteints de mucoviscidose. Un couple d'individus  attend un enfant et craint de lui transmettre la maladie. Pour être malade, un individu doit posséder les deux allènes m. L'allène non malade N masque l'expression de l'allèle m.
La mucoviscidose est-elle héréditaire ? Justifier.

Oui. La mucoviscidose est une maladie génétique à transmission autosomique récessive. ( le gène impliqué est porté par un chromosome non sexuel et le phénotype associé est de caractère récessif : la présence de deux allèles identiques est indispensable pour que le caractère s'exprime).
Quels sont les allèles que possèdent le couple inquiet ?
Les deux individus sont porteurs du gène, mais ils ne sont pas malades.
Quelles sont les combinaisons possibles que peut posséder l'enfant à naître ?
25 % d'avoir un enfant sain, non porteur du gène.
50 % d'avoir un enfant porteur du gène mais sain.
25 % d'avoir un enfant porteur du gène et malade.
Dans le cas de l'union d'un porteur et d'un non porteur :
50 % d'avoir un enfant porteur non malade et 50 % d'avoir un enfant non porteur.
Dans le cas de l'union d'un non-porteur et d'un malade :
Tous les enfants sont porteurs mais non malades.
Dans le cas de l'union d'un porteur et d'un malade :
50 % d'avoir un enfant porteur sain et 50 % d'avoir un enfant malade.
Union de deux malades : tous les enfants sont malades.

.




  

menu