Restitution des couleurs ; couleur d'un objet sous la mer.


Restitution des couleurs.
Avant d'être imprimée, la feuille blanche absorbe-t-elle les couleurs visibles ?
La superposition de toutes les couleurs de l'arc en ciel donne du blanc. La feuille blanche n'absorbe donc pas les couleurs du domaine visible.
Pour imprimer un rectangle en couleur, l'imprimante projette de l'encre magenta puis de l'encre jaune.
Indiquer le rôle de chaque encre sur la lumière blanche qui éclaire la feuille puis sur la lumière diffusée par le papier. Quelle est la couleur  du rectangle imprimé ?
L'imprimante utilise la synthèse soustractive des couleurs.
Cercle chromatique :

Le magenta absorbe sa couleur complémentaire, le vert ; cette encre diffuse le rouge et le bleu.
Le jaune absorbe sa couleur complémentaire, le bleu ; cette encre diffuse le rouge et le vert.
Le rectangle est rouge, : c'est la couleur commune diffusée par les deux encres.
Quelles encres faut-il déposer sur le papier pour obtenir du bleu ?
cyan et magenta.
Même question pour obtenir du vert.
jaune et cyan.

Peut-on imprimer un rectangle magenta sur une feuille de papier jaune ? Expliquer.
La feuille éclairée en lumière blanche paraît jaune, elle absorbe le bleu.
Une encre magenta diffuse le rouge et le bleu mais la feuille absorbe le bleu.
Une encre cyan diffuse le bleu et le vert mais la feuille absorbe le bleu.
On ne peut donc pas imprimer un rectangle magenta sur une feuille jaune.
Dans quelle autre activité utilise t-on le même principe de restitution des couleurs ?
 En peinture.

Couleur d'un objet sous la mer.
Lorsque la lumière du soleil traverse une couche d'eau de mer, elle est partiellement absorbée par les molécules d'eau et les particules en suspension. Les rayonnements de grandes longueurs d'onde ( autour du rouge )  et ceux de longueurs d'onde intermédiaires ( autour du vert )  sont beaucoup plus atténués que les rayonnements de faibles longueurs d'onde ( autour du bleu ). De blanche en surface, la lumière incidente sur les oblets est plutôt bleue en profondeur.
La couleur perçue des objets diffère de ce fait en surface et en profondeur. Si les plongeurs éclairent les poissons et les coraux au fond de la mer, c'est pour mieux les voir mais aussi pour retrouver les couleurs vives qu'ils présentent en surface. Interview de Bernard Valeur, professeur émérite an Conservatoire national des arts et métiers ( Paris).
Quelle partie du spectre visible une grande profondeur d'eau absorbe-t-elle ?
Une grande profondeur d'eau absorbe toute la partie du specte visible s'étalant du vert au rouge.
Quelle partie du spectre visible une grande profondeur d'eau transmet-elle ?
Une grande profondeur d'eau transmet le bleu.
A quel filtre coloré peut être comparée une grande profondeur d'eau ?
Un filtre bleu laisse passer le bleu et absorbe le rouge et le vert.
Eclairées en lumière blanche, les gorgones apparaissent magenta.
Quelle partie du spectre visible absorbent-elles ?
Elles absorbent la couleur complémentaire du magenta, c'est à dire le vert.
Quelle partie du spectre visible diffusent-elles ?
Elles diffusent le magenta, c'est à dire le bleu et le rouge.
Expliquer pourquoi les gorgones paraissent bleues en profondeur ?
Une grande profondeur d'eau se comporte comme un filtre bleu. Le rouge est absorbé, seul le bleu est diffusé.
Dresser la liste des phénomènes qui interviennent dans la couleur perçue d'un objet.
Les phénomènes d'absorption et de diffusion interviennent dans la couleur perçue d'un objet.
Cette couleur dépend-t-elle de la couleur de la lumière qui l'éclaire ? Justifier.
La couleur perçue d'un objet dépend de la lumière qui l'éclaire. La couleur perçue est la couleur complémentaire de la couleur absorbée.
Ainsi le citron vert diffuse le vert et absorbe le rouge et le bleu. Eclarié en lumière blanche, la couleur perçue est le vert ; éclairé en lumière rouge ou bleue, le citron paraît noir.



Ne vous fiez pas à la couleur.
Un citron vert et un citron jaune sont éclairés en lumière blanche. Celle-ci est composée de trois lumières colorées primaires. On donne le cercle chromatique
.
Quelles sont ces trois couleurs primaires ?
Les trois couleurs primaires sont le vert, le bleu et le rouge.
Donner les noms des couleurs secondaires. Préciser leur composition.
Le cyan, mélange de bleu et de vert.
Le jaune, mélange de vert et de rouge.
Le magenta, mélange de bleu et de rouge.
S'agit-il de synthèse additive ou soustractive ?
Synthèse additive : en superposant les trois couleurs primaires on obtient le blanc.
Quelles sont les couleurs absorbées par le citron vert ?
Le citron vert diffuse le vert et absorbe le rouge et le bleu.
Quelles sont les couleurs diffusées par le citron jaune ?
Le citron difuse le jaune, mélange de vert et de rouge. Il absorbe le bleu, couleur complémentaire du jaune.

.


Un filtre vert est placé entre la source de lumière blanche et les citrons.
Quelles sont les couleurs des poivrons ?
Le filtre vert laisse passer le vert et absorbe le bleu et le rouge.
Le citron vert difusant le vert paraît vert.
Le citron jaune absorbe le bleu et difuse le rouge et le vert. Or le rouge est absent de la lumière ayant traversée le filtre. Le citron jaune paraît vert.
Les deux poivrons paraissent verts, on ne pourra pas les distinguer.
Un daltonien ne distingue pas les deux citrons éclairés en lumière blanche.
Quelles sont les cellules de l'oeil qui ont une anomalie ?
Si le citron jaune, éclairé en lumière blanche, paraît vert, les cônes sensibles au rouge ont une anomalie.
On intercale un filtre entre la source de lumière blanche et les deux citrons. Ceux-ci paraissent noirs.
Quelle est la nature du filtre ?
Le citron jaune paraît noir ; ce citron absorbe le bleu..
Le citron vert absorbe le bleu et le rouge.
Le filtre utilisé doit être bleu.





.





  

menu