QCM de chimie. Concours kiné St Michel 2014

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.





Constante d'acidité.
L'ammoniac NH3 est mis en jeu dans l'équilibre suivant NH3 + H+ = NH4+. Ka = 5,6 10-10 à 25°C.
On donne : ln 5,6 = 1,7 ; log 5,6 = 0,75 ; ln10 = 2,3 ; log 10 = 1.
A. L'ammoniac est une base. Vrai.
B. Le pKa du couple de l'ammoniac est égal à 9,25.
Vrai.
pKa =-log Ka = -log((5,6 10-10) =-log 5,6 -log 10-10= 10-0,75 = 9,25.
C. L'ammoniac est totalement dissocié dans l'eau. Faux.

D. Dans une solution aqueuse d'ammoniac de pH égal à 7, l'espèce prédominante est l'ion ammonium. Vrai.
A pH inférieur à pKa, la forme acide du couple  NH4+ prédomine.

Evolution d'un système chimique.
On mélange une solution de diiode I2aq de concentration c1 =1,0 10-2 molL et de volume V1 = 20,0 mL avec une solution de thiosulfate de sodium ( 2Na+aq +S2O32-aq) de concentration c2 = 2,0 10-2 mol/L et de volume V2 = 20,0 mL.
Couples mis en jeu :
I2aq / I-aq et S4O62-aq /S2O32-aq).
A. La réaction qui se produit entr le diiode et l'ion thiosulfate a pour équation :
I2aq +S2O32-aq ---> I-aq+S4O62-aq. Faux.
I2aq +2S2O32-aq ---> 2I-aq+S4O62-aq.
B. Les réactifs sont introduits en proportions stoechiométriques. Vrai.
n(I2) =
c1 V1=0,01 *20 = 0,20 mmol ; n(S2O32-) =c2 V2=0,02 *20 = 0,40 mmol ;
0,20 mmol de diode réagit avec 0,4 mmol d'ion thiosulfate.
C. L'avancement maximal est 0,2 mmol.
Vrai.
D. La concentration finale en ion iodure est 1,0 10-2 mol/L.
Vrai.
0,4 mmol d'ion iodure dans 40 mL soit 0,4 / 40 = 0,01 mol/L.

Transformations en chimie organique.
A. Le passage du butane au 2-méthylpropane peut se faire par une transformation modifiant la chaîne carbonée.
Vrai.
B. C6H6+HNO3 ---> C6H5NO2+H2O est une réaction d'addition. Faux.
Substitution sur le noyau benzénique.
C. La réaction permettant le passage de l'éthanol en éthanal est une réaction de substitution. Faux.
Oxydation de l'éthanol.
D. CH3-CH2-CH3 ---> CH2=CH-CH3 + H2 est une réaction d'élimination. Vrai.

Réactions de précipitation.
Dans un tube à essais contenant 3,0 mL d'une solution de sulfate de fer (III) de concentration molaire 1,5 10-2 mol/L, on introduit 2,0 mL d'une solution d'hydroxyde de sodium de même concentration. Il se forme un précipité rouille d'hydroxyde de fer (III°.
A. Dans une solution de sulfate de fer (III), la realtion entre les concentrations molaires des ions vérifie :
[SO42-] =1,5 [Fe3+]. 
Vrai.
B. L'hydroxyde de fer (III) a pour formule Fe2(OH)3 (s). Vrai.
C. L'ion Na+ est spectateur. Sa concentration finale est 1,5 10-2 mol/L. Faux.
2*1,5 10-2 = 0,03 mmol d'ion sodium dans 5,0 mL : [Na+]=0,03 / 5 = 0,006 mol/L.
D. A la fin de la réaction, la relation entre les concentrations molaires en ion sulfate et sodium vérifient la realtion  :
[SO42-] =1,5 [Na+]. Faux.
[SO42-]fin =3(3*0,015 )/ 5 =0,027 mol/L ; [Na+]fin =2*0,015 / 5 = 0,006 mol/L.


Faux.

Nomenclature.
A. L'acide butanoïque et le propanoate de méthyle sont isomèrese. Vrai.
CH3-CH2-CH2-COOH et CH3-CH2-COO-CH3.
B. La molécule de N-méthyl-2-éthylbutanamide a pour formule brute C7H15ON. Vrai.
.
C. Le (E)-1,2-dichloroéthène a pour formule développée :. Faux

D. La molécule ci-contre représente l'éthanoate de butyle. Faux.
Butanoate d'éthyle.

.


Pile.
Une pile est formée à partir des couples Cu2+/Cu et Ag+/Ag. Les métaux sont en excès. Les solutionc contenant les ions cuivre II et argent ont la même concentration. Le pont salin est constitué d'une solution saturée de nitrate de potassium. Le cuivre constitue la borne négative de la pile.
A. A l'électrode de cuivre : Cu(s) --> Cu2+aq+2e-. Vrai.
B. Lorsque la pile fonctionne la concentration des ions argent augmente. Faux.
Réduction des ions argent à la cathode positive Ag+aq +e- ---> Ag(s).
C. A l'électrode d'argent se produit une oxydation. Faux.
D
. La pile s'arrête de fonctionner lorsque l'électrode de cuivre est entièrement consommée. Faux.

Les métaux sont en excès.

Composés organiques.

A. Le paracétamol et l'ibuprofène comportent un groupe hydroxyle. Faux.
B. Le paracétamol est une molécule chirale. Faux.
Cette molécule ne possède pas de carbone asymétrique.
C. Le paracétamol est un amide.Vrai.
D. L'ibuprofène présente des stéréoisomères de configuration qui ne sont pas des énantiomères. Faux. couple O2 g / H2O2 aq.
F. Aucune affirmation exacte.




Titrage direct.
Pour lutter contre l'anémie des ampoules de 2,0 mL contenant des ions fer (II) ont été prescrites. On dose la solution contenue dans une ampoule par une solution d'ion permanganate de potassium de concentration c = 5,0 mmol/L. le volume versé à l'équivalence est VE = 10 mL. L'équation de la réaction support du titrage est :
MnO4-aq + 5Fe2+aq + 8H+aq ---> Mn2+aq + 5Fe3+aq + 4H2O.
On donne M(Fe) = 55,8 g/mol et 5*55,8 = 2,8 102.
A. L'ion fer (II) est le réactif titrant. Faux.
C'est le réactif titré.
B. La concentration en ion fer (II) dans l'ampoule est [Fe2+aq]=2,5 10-2 mol/L. Faux.
A l'équivalence : n(Fe2+) =2,0 [Fe2+aq] mmol ; n(MnO4-aq) = cVE =0,0050*10 = 0,050 mmol.
n(Fe2+)=5n(MnO4-aq)  ; 2,0 [Fe2+aq]=5*0,05 ; [Fe2+aq]=0,125 mol/L.
C. Il s'agit d'un titrage colorimétrique. Faux.
D. L'ampoule contient 14 mg de fer.  Vrai.
0,125 *0,002 =2,5 10-4 mol de fer soit 2,5 10-4*55,8 =1,4 10-2 g ou 14 mg.




  

menu