QCM de chimie organique : concours assistant d'ingénieur 2013

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.





Cocher la ou les affirmations qui vous semblent correctes..
La liaison carbone-carbone des alcanes est :
a) Polarisée
 b) Forte. Vrai.
c) Polarisable.
d) Facilement rompue en présence de réactifs électrophiles.
 La double liaison C=C des alcènes :
 a) Possède un caractère nucléophile.
Vrai.
b) Possède une liaison π d’énergie plus faible que la simple liaison C-C. Vrai.
c) Est une liaison composée entre-autre d’une liaison s. Vrai.
d) Est un site de forte densité électronique.Vrai.
Les alcynes vrais sont des composés :
a) Nucléophiles.
 b) Acides.
Vrai.
 c) Dont les carbones portant la triple liaison sont hybridés sp. Vrai.
d) Pouvant être également appelés hydrocarbures acétyléniques.
Vrai.
Les alcools sont des composés :
 a) Ayant des points d’ébullition supérieurs à ceux des hydrocarbures correspondants.
Vrai.
b) Possédant un groupement hydroxyle porté par un carbone hybridé sp2.
 c) Donnant des liaisons hydrogène.
Vrai.
d) Dont les noms, en nomenclature officielle, mentionnent toujours le préfixe hydroxy.
Les alcools présentent un caractère :
 a) Basique fort.
 b) Nucléophile.
c) Acide de Brönsted.
 d) Protique.
Vrai.



Les aldéhydes et les cétones sont des composés :
 a) Possédant un groupe carboxyle. ( carbonyle)

b) À caractère électrophile.
c) Possédant un groupe mésomère donneur.
 
d) Susceptibles d’être attaqués par une base pour donner un énol. Vrai.
 Le phénol est un composé :
 a) Moins acide que les alcools.
 b) Ayant pour base conjuguée le phénolate plus basique que les alcoolates.
 c) Donnant des substitutions électrophiles plus rapides que le benzène.
Vrai.
 d) Orientant les substitutions électrophiles en ortho et para. Vrai.

.


La liaison peptidique est :
 a) Une liaison de type ester.
b) Une liaison de type amide.
Vrai.
 c) Facilement hydrolysée en présence d’eau. Vrai.
d) Résulte de la condensation d’une fonction amine et d’une fonction cétone. ( amine et acide carboxylique)
Les amines sont :
a) Des bases fortes.
Vrai.
b) Des composés pouvant donner des liaisons hydrogène moins fortes que les alcools. Vrai.
 c) Des composés possédant une réactivité très proche de celle des alcools.
 d) Des composés moins acides que les alcools.
Vrai.
Un halogénoalcane possède :
 a) Un caractère acide de Lewis.
b) Un caractère nucléophile.
 c) Un atome d’halogène à effet mésomère attracteur.
 d) Un point d’ébullition moins élevé que l’alcane correspondant.
Les acides carboxyliques sont :
a) Des acides forts.
 b) Des composés pouvant donner des liaisons hydrogène. Vrai.
 c) Des composés possédant un groupe mésomère attracteur. Vrai.
 d) Susceptibles d’être attaqués par une base pour donner un alcoolate.
 Les organométalliques peuvent :
 a) Réagir avec des nucléophiles. Vrai.
 b) Réagir avec des acides. Vrai.
c) Donner des réactions d’addition.
 d) Réagir avec les alcynes disubstitués.
 Les triglycérides :
a) Sont des triesters du glycérol. Vrai.
 b) Sont les constituants essentiels de la cire d’abeille.
 c) Conduisent par hydrolyse à des savons. ( hydrolyse basique).
d) Conduisent par hydrolyse à des acides gras. Vrai.



Les osides :
 a) Sont formés par la réunion de motifs exclusivement glucidiques.
 b) Proviennent de la condensation d’oses et de substances non glucidiques. 
Vrai.
 c) Sont des polymères constitués d’un grand nombre de motifs glucidiques. Vrai.
 d) Sont des hydrates de carbone Vrai.
 Les terpènes :
a) Sont extrait des végétaux sous forme d’huiles essentielles.

 b) Sont des hydrocarbures. Vrai.
c) Ont tous une formule brute dont le nombre d’atomes de carbone est un multiple de 5. Vrai.
 d) Sont synthétisés dans les végétaux par polymérisation de l’isoprène.
Dessiner les et nommer les stéréoisomères de l’acide cinnamique.
Quelle relation existe entre ces stéréoisomères ? Diastéréoisomères Z et E.


 



  

menu