Thyroïde et iode radioactif. Bac ST2S  2014

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.





En cas d'accident nucléaire majeur, les risques d'être atteint par les rayonnements émis par les matières radioactives rejetées dans l’atmosphère sont nombreux. A cet égard, le danger le plus grand est sans conteste celui d'une contamination par de l'iode 131 radioactif. Emis sous forme gazeuse, l'iode inhalé a la propriété de se fixer très rapidement sur la thyroïde. Lorsque la population menacée n'a pas pu être évacuée, hormis le confinement, le moyen de prévention le plus efficace est la distribution de pastilles d'iode non radioactif en priorité aux bébés, aux jeunes et aux femmes enceintes. La prise de ces pastilles permet de saturer en iode la glande thyroïde.
Le noyau d'iode 131 a pour symbole 13153I. Donner la composition de ce noyau.
Ce noyau comporte 53 protons et 131-53 =78 neutrons.
Le noyau d'iode 131 se désintègre principalement en émettant un électron 0-1e.
Identifier le type de radioactivité correspondant (α, β+ ou β-).
Il s'agit de la radioactivité de type ß-.
L'équation de la désintégration de l’iode 131 s’écrit alors de la manière suivante :
13153I --->AZX + 0-1e.
Déterminer le nombre de nucléons A et le nombre de charge Z du noyau fils noté AZX. Justifier les réponses avec les lois de conservation.
Conservation de la charge : 53 = Z-1 d'où Z = 54.
Conservation du nombre de nucléons : 131 = A+0.
Quelle conséquence la contamination par l'iode 131 peut-elle entrainer sur la santé ?
Amaigrissement, fatigue physique, cancer.
Quel est l'intérêt de prendre des pastilles d'iode pour saturer la glande thyroïde en cas d'accident nucléaire ?
La thyroïde étant saturée en iode non radioactif par prise d'un comprimé, ne peut plus fixer l'iode radiaoctif.
La scintigraphie thyroïdienne est un examen permettant de mettre en évidence les zones d'hyper- ou d'hypofonctionnement de la thyroïde. C'est un examen à la fois morphologique et fonctionnel. On introduit à très faible dose dans l’organe à examiner un traceur radioactif. Un traceur radioactif est une substance contenant un élément radioactif de courte demi-vie qui va se fixer sur l’organe (ici, la thyroïde). Ce traceur radioactif doit être inactif au bout de quelques semaines maximun.



Un des traceurs utilisés pour réaliser une scintigraphie thyroïdienne est l'iode 123 dont le noyau s'écrit 12353I.
Le noyau d'iode 131 étudié dans la partie 1 de l’exercice et le noyau d’iode 123 sont des noyaux isotopes.
Expliquer le terme « isotope ».
Deux isotopes ne diffèrent que par leur nombre de neutrons. Ils ont le même numéro atomique Z.
Les photons émis à chaque désintégration d'un noyau d'iode 123 transportent chacun une énergie égale à 2,6 x10-14 J.
Calculer la longueur d'onde du rayonnement associé à ces photons.
Données : Constante de Planck h = 6,62 x 10-34 J.s
Célérité de la lumière dans le vide c = 3,0 x 108 m.s-1.
Energie transportée par un photon E = h.c /λ
l = hc/E =
6,62 x 10-34 *3,0 x 108 /(2,6 x10-14)=7,6 10-12 m.

.


Pour réaliser cet examen, l'infirmière injecte au patient un échantillon d'iode 123 dont la dose n’est pas nocive pour la santé du patient.
La période ou demi-vie d’un radioélément est la durée au bout de laquelle son activité est divisée par 2. La demi-vie de l’iode 123, notée t½, est égale à 13 heures.
Au bout de combien de temps l'activité de l'échantillon injecté sera-t-elle divisée par 8 ? Justifier.
A t = 13 heures, l'activité de l'iode 123 est divisée par 2.
A t = 26 heures, l'activité de l'iode 123 est divisée par 4.
A t = 39 heures, l'activité de l'iode 123 est divisée par 8.
On considère que l'activité d'un échantillon radioactif est négligeable au bout de 20 demi-vies.
Au bout de combien de temps après l'injection pourra-t-on considérer que l’échantillon est inactif ?
20*13 =260 heures, environ 11 jours.
En s’appuyant sur le résultat précédent, indiquer si l'utilisation de l'iode 123 comme traceur pour réaliser une scintigraphie est pertinente.
L'utilisation de l'iode 123 est pertinente, toute radioactivité ayant disparu au bout d'une dizaine de jours après l'examen.
Lors d'un tel examen, le personnel médical doit se protéger contre les rayonnements.
Citer une technique employée.
Utiliser des écrans en plomb ; s'éloigner le plus possible des sources radioactives ; rester le moins longtemps possible près de la source radioactive.




.





  

menu