Aurélie 15/04/13
 

 

QCM : Modèle de l'oeil, concours kiné Ceerrf 2013.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.



 


On considèrel'oeil modèlisé. Le cristallin est assimilable à une lentille convergente L. Un objet sera vu nettement par l'oeil seulement si son image se forme sur la rétine ( on assimilera celle-ci à un écran ).  La distance lentille-écran est constante, égale à 15,4 mm. Par contraction du muscle ciliaire la courbure du cristallin peut se modifier et la vergence de la lentille varier.
Aide aux calculs : 1/7,70 =0,130 ; 1/7,80 = 0,128 ; 1/7,90 = 0,127 ; 1/6 = 0,167.
Question 16.
On s'interesse à la source lumineuse éclairant un objet. Le flux énergétique d'une source lumineuse noté F correspond à la quantité d'énergie lumineuse émise par unité de temps. En fonction des unités de base, F s'exprime en :
A) m kg s-3. Faux.
Le flux s'exprime en watt  ou joule /seconde. Le joule correspond à une force fois une distance et une force est une masse fois une accélération ; par suite le flux s'exprime en  à kg m2 s-3
.
B) m2 kg s-1. Faux.
C) W. Faux.
Le flux s'exprime bien en watt, mais le watt n'est pas une unité de base du système international.
D) m2 kg s-2. Faux.
E) m2 kg s. Vrai.
F) Aucune proposition ne convient. Vrai.

Question 17.
On suppose que l'oeil étudié ne présente pas de défaut ( on dit qu'il est emmétrope ). Sa vergnece au repos C0 est donc :
A) 62. Faux.
L'image d'un objet éloigné se forme nettement sur la rétine, sans accommodation. La distance lentille-écran est la distance focale de l'oeil.
C0 = 1 / f ' = 1/ (15,4 10-3) = 1000 / 15,4 = 64,94 ~65 dioptries.
B ; 63. Faux ; C) 64. Faux ; D) 65. Vrai ; E) 66. Faux ; F) Aucune proposition ne convient.


.


Question 18.
On suppose que l'oeil accommode au maximum Sa vergence est alors C1 = 70 dioptries. La distance minimale de vision distince pour cet oeil est :
A) 15 cm. Faux.

Formule de conjugaison des lentilles minces, l'image est nette sur la rétine pour un objet situé à une distance "x" du cristallin :
C1 = 1 / 0,0154 - 1/(-x) ; 1/x = 70-65 =5 ; x = 1/5 = 0,20 m = 20 cm
.
B) 20 cm. Vrai.
C) 25 cm
. Faux.
D)
30 cm. Faux.
E) 100 cm . Faux.
F)  Aucune proposition ne convient. Faux.
Question 19.
Lorsqu'un oeil présente un défaut de vision, on utilise un verre correcteur assimilable aussi à une lentille. e = O1O2.
Lorsqu'on associe deux lentilles minces ( L1 ; O1)  et
( L2 ; O2) on applique parfois pour déterminer la vergence C du système une relation qui peut-être :
A) C = C12+ C22-eC1C2. Faux.
Cette relation n'est pas homogène du point de vue des unités
.
C s'exprime en m-1 et en C12 en m-2.
B) C = C1 + C2 - e2C1C2. Faux. 
Cette relation n'est pas homogène du point de vue des unités.
C s'exprime en m-1 et en  e2C1C2 est sans dimension.
C)
C = C1 + C2 - eC12C22. Faux.
Cette relation n'est pas homogène du point de vue des unités.
C s'exprime en m-1 et   eC12C22 en m-3.
D)
C = C1 + C2 - eC1. Faux.
C s'exprime en m-1 et   eC1 est sans dimension.
E) C = C1 + C2 - eC2. Faux.
C s'exprime en m-1 et   eC2 est sans dimension.
F) C = C1 + C2 - eC1C2. Vrai.
Cette expression est homogène, elle peut convenir.




Question 20.
L'oeil présente un défaut de vision. Il est hypermétrope. Pour voir un objet à l'infini, il faut accoler une lentille de 5,0 dioptries. Sans cette lentille correctrice, où se formerait l'image d'un objet situé à l'infini ?
A) 2,5 mm devant la rétine. Faux.
L'oeil hypermétrope n'est pas assez convergent, l'image d'un objet à l'infini se forme derrière la rétine
.
B) 2,5 mm après la rétine. Faux.
Vergence de l'oeil corrigé : 1/0,0154 = 65 dioptries ; vergence de l'oeil non corrigé : 65-5 = 60 dioptries.
Distance focale de cet oeil 1 /60 = 0,0167 m. 16,7-15,4 = 1,3 mm.
C) 1,5 mm en avant de la rétine. Faux.
D) 2,0 mm après la rétine. Faux.
E) 1,3 mm après la rétine. Vrai.
F) Aucune proposition ne convient. Faux.




  


menu