Aurélie 27/11/12
 

 

QCM, optique géométrique, hygiène et sécurité : concours technicien de recherche 2012.
Université de Cergy-Pontoise.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.



 


 Une seule réponse est valable par question.
Chaque bonne réponse vaut 1 point ; chaque réponse érronée retire 1 point.
cos(a–b) est égal à :
a) cos(a) × cos(b) – sin(a) × sin(b).
b) cos(a) × cos(b) + sin(a) × sin(b).
Vrai.
c) sin(a) × cos(b) – sin(b) × cos(a)
d) sin(a) × cos(b) + sin(b) × cos(a).
log10(x)  (avec x > 0) est égal à :
a) ln(x) × ln(10)
b) ln(x) × log10(10)
c) ln(x) / ln(10).
Vrai.
d) ln(x) / log10(10) 
La dérivée de la fonction f(x) = sin(x2) est :
a) f’(x) = cos(x2)
b) f’(x) = –cos(x2)
c) f’(x) = 2x cos(x2). Vrai.
d) f’(x) = 2xsin(x2) + cos(x2).
On pose u  =x2 ; u' = 2x ; f(u) = sin u.
f '(x) =  u' cos u = 2x cos(x2).
Pour le support d’un exposé oral
vous choisiriez le logicie
l (sous licence) :
a) word
b) excel
c) powerpoint. Vrai.
d) labview
La mémoire vive d’un ordinateur s’appelle :
a) ROM.
b) RAM. Vrai.
c) DDR
d) IPM
Laquelle de ces unités ne fait pas partie
des unités de base du système international :
a) le kilogramme
b) le candela
c) le joule. Vrai.
d) la seconde
Un angström (Å) vaut :
a) 10–12 m
b) 10–11 m
c) 10–10 m. Vrai.
d) 10–9 m
Le domaine de longueur d’onde des rayons X est :
a) 10–6 à 10–3 m
b) 10–8 à 10–7 m
c) 10–11 à 10–9 m. Vrai.
d) 10–14 à 10–12 m
L’unité de l’absorbance est :
a) La candela
b) mol–1.L.cm–1.
c) mol.L–1.cm–1.
d) pas d’unité. Vrai.
Les rayons X sont des rayonnements :
a) non ionisants
b) fluorescents
c) ionisants. Vrai.
d) nucléaires
Le matériau le plus efficace par unité d'épaisseur
pour atténuer les rayons X est :
a) du verre
b) du plomb. Vrai.
c) du plexiglas
d) l'air
Lequel de ces systèmes n'est pas un système cristallin :
a) rhomboédrique
b) cyclique. Vrai.
c) tétraédrique
d) monoclinique
Un matériau a une bonne dureté s'il est :
a) difficile à casser
b) difficile à rayer
c) difficile à plier. Vrai.
d) difficile à fondre
Parmi ces matériaux un seul est un conducteur thermique :
a) le béton
b) le bois
c) le PVC
d) le cuivre. Vrai.
Lequel de ces matériaux n'est pas métallique :
a) le bronze
b) l'acier inox
c) le dioxyde de titane. Vrai.
d) le tungstène
Le carbone graphite et le carbone diamant sont :
a) 2 isotopes du carbone
b) 2 formes allotropiques du carbone. Vrai.
c) 2 isomères du carbone
d) 2 énantiomères du carbone
Quelle est la nature des liaisons dans un cristal de chlorure de potassium (KCl) :
a) Covalente
b) Ionique. Vrai.
c) Métallique
d) Van der Walls
La tension et l'ampérage de fonctionnement d'un générateur de rayons X peuvent
être de :
a) 380V et 32A
b) 20kV et 40mA. Vrai.
c) 40mV et 20kA
d) 220V et 16A
Quel matériau n'est pas cristallin à température ambiante :
a) Verre. Vrai.
b) Pyrite
c) Plomb
d) Quartz
La vitesse longitudinal de propagation du son est la plus élevée dans :
a) le vide
b) l’air
c) l’eau
d) le fer. Vrai.
RMN signifie :
a) Résonance magnétique nucléaire. Vrai.
b) Radiation magnétique neutre
c) Rayonnement magnétique nucléaire
d) Résonance magnétique de l’azote
La cryogénie est :
a) l'étude et la production des hautes pressions
b) l'étude et la production des basses pressions
c) l'étude et la production des hautes températures
d) l'étude et la production des basses températures. Vrai.
Le point où coexiste les phases solide, liquide et gazeuse d’un corps pur s’appelle :
a) le point critique
b) le point triple. Vrai.
c) le point de sublimation
d) ce point n’existe pas
La loi des gaz parfaits s'énonce de la façon suivante (pour n moles de gaz) :
a) PR = nV/T
b) nRV = PT
c) PV = nRT. Vrai.
d) PVg = constante
Laquelle de ces transitions ne correspond pas à un changement d'état :
a) Condensation
b) Sublimation
c) Saponification. Vrai.
d) Evaporation
Soit la réaction : 2 NO(g) + O2(g) --> 2 NO2(g).
 On part de x mole de NO(g) et de y mole
de O2(g). Les deux réactifs sont en quantité stoechiométrique si :
a) x = y
b) x = 2y. Vrai.
c) 2x = y
d) x = y2
Quel polymère est utilisé pour fabriquer les bouteilles d’eaux minérales :
a) polychlorure de vinyle
b) polycarboxylate
c) polyéthylène téréphtalate. Vrai.
d) caoutchouc
Quel est le pourcentage de dioxygène contenu dans l'air :
a) 20%. Vrai.
b) 80%
c) 5%
d) 100%
Une solution aqueuse de pH < 7 est :
a) acide. Vrai.
b) neutre
c) basique
Dans une ampoule à décanter on verse de l’eau (densité = 1,0) et de l’éthanol
(densité = 0,8). On observe alors :
a) deux phases : l’eau en bas et l’éthanol en haut
b) deux phases : l’eau en haut et l’éthanol en bas
c) une seule phase. Vrai.
L'éthanol et l'eau sont miscibles.


.




  .




Optique géométrique.
Le tableau ci-dessous donne les longueurs d’onde, dans le vide, de deux radiations monochromatiques et les indices de réfraction correspondants pour le verre (type flint).

Couleur l0 (nm) indice de réfraction n
rouge 656,3 1,612
bleu 486,1 1,671

Calculer les fréquences de ces ondes lumineuses. Dépendent-elles de l’indice du milieu ? (On prend c0 = 2,998×108 m.s−1).
fR = c0 / lR =2,998×108 /(656,3 10-9) = 4,568 1014 Hz.
fB = c0 / lB =2,998×108 /(486,1 10-9) = 6,167 1014 Hz.
La fréquence ne dépend pas de l'indice du milieu de propagation.
 Calculer les célérités et les longueurs d’onde de la radiation rouge et bleue dans le verre.
vR = c0 / nR =2,998×108 / 1,612 =1,856 108 m/s.
vB = c0 / nB =2,998×108 / 1,671 =1,794 108 m/s.
lR = vR / fR =1,856 108 /(4,568 1014 )= 407 nm ( ou 656,3 / 1,612 =407 nm ).
lB = vB / fB =1,794 108 /(6,167 1014 )= 291 nm ( ou 486,1 / 1,671 =407 nm ).
Un rayon de lumière blanche arrive sur un dioptre plan air-verre, sous l’incidence i1 = 60°.
L’indice de l’air est pris égal à n1 =1,000.
Rappeler les lois de Descartes relatives à la réfraction de la lumière.
Rayons incident, réfléchi et réfracté sont dans le même plan.
n1 sin i1 = n2 sin i2.
Calculer l’angle que fait le rayon bleu avec le rayon rouge pour le verre.
nair sin i1 = n2 sin i2 ; sin i1 = n2 sin i2 ; sin i2 = sin i1 / n2 ;
sin i2R = sin i1 / n2R =sin 60 / 1,612 = 0,537 ;  i2R =32,5°.
sin i2B = sin i1 / n2B =sin 60 / 1,671 = 0,518 ;  i2B =31,2°.
i2R - i2B =32,5-31,2 =1,3°.





Hygiène et sécurité.
Indiquer quel danger représente chaque pictogramme.

Donnez la signification des acronymes suivants :
INRS : institut nationnal de recherche et sécurité
IRSN : institut de radioprotection et de sécurité nucléaire.
ASN : autorité de sureté nucléaire.
PCR : polymerase chain reaction.
Quelles grandeurs mesurent :
le Gray ( Gy) : dose reçue, absorbée.
le Sievert ( Sv) : équivalent de dose, dose efficace.
équivalent de dose (sievert) = dose (gray)* facteur de qualité.
La dosimétrie consiste à mesurer les doses reçues par les personnes pouvant être exposées à un rayonnement ionisant ( exposition externe ). On utilise la dosimétrie passive et la dosimétrie opérationnelle.
Quelle est la différence entre les deux méthodes ? En quelle unité est mesurée la dose reçue ?
Les dosimètres opérationnels permettent de connaître la dose reçue (valeur exprimée en µSv ou mSv) en temps réel.
Les dosimètres pasifs permet de connaître uniquement la dose cumulée sur une période donnée (le plus souvent mensuelle ou trimestrielle).

Au cours d'une expérience de chimie, vous utilisez les produits suivants :
acide sulfurique, acide nitrique, acétone, éthanol, trichloroéthylène ( sans effectuer le mélange de ces produits ). Vous devez maintenant trier les déchets, pour permettre qu'ils soient traités de mamière appropriée. Le service d'hygiène et de sécurité met à votre disposition différents types de bidons de déchets : liquides basiques, liquides acides, solvants chlorés, solvants non chlorés.
Comment procédez vous au tri des déchets que vous avez produits ?
Liquides acides : acide sulfurique, acide nitrique.
Solvants chlorés : trichloroéthylène ; solvants non chlorés : acétone.




.
 


menu