Aurélie 25/04/13
 

 

Connaissances générales en chimie , d'après concours ITRF Nancy I 2010.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.



 



Classer ces solvants par ordre croissant de leur température d'ébullition.
Ether (34°C ) ; acétone (54°C ) ; éthanol (78°C ) ; eau ( 100 °C ). Sous une pression de 1 bar.
Compléter le tableau suivant :
Formule
Nom
Formule
Nom
K2Cr2O7
dichromate de potassium
AgNO3
nitrate d'argent
H3PO4
acide phosphorique
CH3COOH
acide éthanoïque ( acétique )
KI
iodure de potassium
CuSO4
sulfate de cuivre
Compléter le tableau en indiquant si les mélanges sont miscibles ou non miscibles.
Mélange
Miscible
Non miscible
Eau / métanol
miscible

Eau / décane

Non miscible
Eau / éther

Non miscible
Citer deux éléments :
Alcalins : sodium, potassium.
De transition : fer, manganèse.
Halogènes : brome, chlore.
Gaz rares ( nobles) : hélium, néon.
Quelles sont les fonctions notées A, B, C et D dans la molécule suivante ?

A) Cétone ; B) Amide ; C) Amine tertiaire ; D) Alcool secondaire.
Quel solvant choisiriez-vous pour solubiliser au mieux les composés suivants :
NaCl : eau ; Al(OCH3)3 : méthanol ; octane.

.


Compléter le tableau en indiquant par 1 l'état de départ et par 2 l'état d'arrivée pour les changements suivants :

Solide
Liquide
Gaz
Sublimation
1

2
Fusion
1
2

Solidification
2
1

Décrire brièvement deux méthodes de cristallisation.
Cristallisation par refroidissement : l'abaissement de la température provoque la diminution de la solubilité du produit en solution.
Cristallisation par évaporation :  l'évaporation du solvant provoque l'augmentation de la concentration du produit en solution ce qui entraîne sa cristallisation ( méthode utilisée dans les marais salants ).

Décrire brièvement deux méthodes permettant de purifier une molécule dissoute en solution.
Recristallisation : dissoudre à chaud le produit solide dans le minimum de solvant ( les impuretés doivent être solubles à chaud comme à froid) puis laisser refroidir. Filtrer ensuite.
Extraction par solvants : les solvants doivent être non miscibles et l'espèce à ectraire doit être très soluble dans l'un des solvants et beaucoup moins dans l'autre.
Convertir 100 nm en m.
100 nm = 100 10-9 m = 10-7 m.
Quelle est la taille approximative d'une petite molécule ( éthanol, eau, méthane ) ?
0,001 nm ( Faux ) ; 1 nm ( Vrai ) ; 100 nm ( Faux).
Qu'appelle-t-on nanoparticule ?
Une nanoparticule est un élément dont les dimensions sont comprises entre 1 nm et 100 nm.
Quels sont les risques potentiels liés à la manipulation des nanoparticules ?
Les nanoparticules sont absorbées avant tout par les voies respiratoires d'où elles peuvent passer dans les cellules ou dans le sang. Elles peuvent être à l’origine de réactions inflammatoires. Les nanotubes de carbone ont un effet cancérigène.
Placer approximativement les domaines suivants sur l'axe des longueurs d'onde. Visible, infra-rouge, ultra-violet, tayons X.




Réaction entre le zinc et   l'acide chlorhydrique.
Couples redox Zn2+aq/ Zn(s) ; H3O+aq / H2(g).M(Zn) = 65,4 g/mol ; Vm = 24,3 L / mol. Masse de zinc m = 1,89 g.
A la date t on a récupéré V=125 mL de gaz. Quelle est la masse de zinc consommée ?
Quantité de matière de dihydrogène : n = V / Vm = 0,125/24,3 = 5,14 10-3 mol.
Zn(s) = Zn2+aq + 2e- ; 2H3O+aq + 2e- = H2(g) + 2H2O(l).
Bilan : Zn(s) +2H3O+aq = Zn2+aq +H2(g) + 2H2O(l).
Quantité de matière de zinc n = 5,14 10-3 mol ; masse de zinc consommée : 5,14 10-3 *65,4 = 0,336 g.
Quel est le volume maximal de gaz que l'on peut récupérer ?
n(Zn) = m / M(Zn) = 1,89 / 65,4 = 2,89 10-2 mol.
n(H2) = n(Zn) = 2,89 10-2 mol.
Volume de dihydrogène récupérable : n(H2) Vm = 2,89 10-2 *24,3 =0,70 L.




  


menu