Aurélie 16/02/12
 

 

   Détermination de l'inductance d'une bobine : concours Audioprothésiste Nancy 2004.



 

.



On réalise le montage ci-dessous.

Redessiner le schéma en ajoutant les branchements de l'oscilloscope permettant de visualiser en fonction du temps :
- sur la voie A, la tension aux bornes de la bobine,
- sur la voie B, la tension aux bornes de la résistance.
 

R = 10 kW. La bobine est idéale ( r ~ 0).
Un oscilloscope bicourbe permet  d'obtenir l'écran reproduit à droite du schéma. Le GBF fournit une tension en dents de scie ( signal triangulaire ) de fréquence réglable.
Exprimer les tensions UQM et UPM.
UQM = -R i ; UPM = Ldi/dt.
Exprimer UPM en fonction de  la dérivée par rapport au temps de UQM.
i = -UQM / R ; di/dt = -1/R du1/dt ; UPM = - L/R dUQM/dt.
Justifier la forme des courbes.
UQM(t) est une fonction affine par intervalle ; sa dérivée par rapport au temps est une fonction constante par intervalle.

.
.

 .



La base de temps a été réglée sur 10 ms/div et les sensibilités ont pour valeur :
5 V / div pour la voie B et 20 mV/div pour la voie A.
Calculer la valeur de l'inductance de la bobine.
Pour t compris entre 0 et 20 ms, on détermine la pente du segment de droite ( fonction décroissante ).
Pente = - dUQM/dt = -30 / 0,020 = -1500 V s-1.
Sur le même intervalle : UPM =0,020 V.
L =
UPM R / (-dUQM/dt) =0,020*10 000 / 1500 =0,13 H.





.








menu