Aurélie 10/06/12
 

 

   La myopie, bac L- ES Amérique du Nord 2012.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies vous proposant des publicités adaptées à vos centres d’intérêts.




.


Document 1 : qu'est-ce que la myopie ?
Un myope retrouve sans peine une aiguille dans une botte de foin mais a du mal à déchiffrer une enseigne de magasin. Sa vision de loin est toujours imprécise. En revanche, il peut accommoder et voir de près à une distance très rapprochée.
A quelques millimètres près, la myopie est une anomalie due essentiellement à une distance cornée-rétine trop grande, avec souvent une cornée trop bombée. L'image est floue, puisqu'elle se forme à l'avant de la rétine. la distance de vision nette est d'autant plus courte que la myopie est forte.
Dans l'oeil normal, la cornée et le cristallin jouent le rôle de lentille convergente permettant la formation d'une image nette sur la rétine.
Document 2 : corrections de la myopie.
Il faut proposer un verre qui compense l'excès de puissance de l'oeil. l'objectif est de faire diverger le faisceau lumineux à travers ce verre, afin de le faire reculer jusqu'à la rétine. La correction s'exprimera donc en dioptries négatives. Ainsi, si l'oeil a 2 dioptries de trop, le verre correcteur sera de - 2 dioptries. Dans ces conditions, l'image se forme bien sur la rétine et la vision est nette. Document 3 : chirgurie réparatrice.
Depuis quelques années, la chirgurie constitue une option de choix pour corriger la myopie. Cette solution peut rendre service aux personnes qui ne supportent pas ou plus les lentilles de contact. Si la première opération de l'oeil au laser de l'oeil myope date de 1989, ce n'est qu'à partir de l'année 2000 que toute opération a pu être réalisée entièrement à l'aide d'un laser.. La technique la plus courante consiste à découper une mince couche de cornée ainsi mise à nu pour la rendre moins bombée. Cette opération se pratique généralement pour une myopie importante et n'est réalisée qu'une fois la vision de la personne stabilisée.
On compare l'action de la lumière de trois lentilles a, b et c fabriquées à partir d'un même matériau. Les schémas suivants sont à la même échelle.

.


On s'intéresse aux particularités de l'oeil myope par rapport à l'oeil normal.
Proposé une autre formulation pour l'expression " l'excès de puissance de l'oeil".
Le schéma 2 montre la marche de deux rayons lumineux issus d'un point objet à l'infini et pénétrant dans un oeil normal. Le schéma 3 montre la marche de deux rayons lumineux issus d'un point objet à l'infini et pénétrant dans un oeil myope. A est le cristallin ( une lentille convergente) et B la rétine ( écran où se forme une image nette).


Expliciter la phrase "Si l'oeil a deux diotries de trop, le verre correcteur sera de moins deux dioptries".
La vergence de l'oeil myope et celle de la lentille de contact correctrice s'ajoutent. On retrouve ainsi la vergence d'un oeil normal.
Expliquer comment la courbure de la cornée peut être modifiée par une intervention chirurgicale.
La cornée de l'oeil myope est trop bombée. Il faut diminuer la courbure de l'ensemble cornée cristallin : on découpe au laser une mince couche de la cornée.





Comparer la vision de près entre un oeil normal et un oeil myope. Indiquer l'influence de la myopie sur la position du punctum proximum de l'oeil


L'oeil normal, en accommodant, peut voir des objets proches. Mais l'accommodation a des limites et la distance minimale de vision distincte est voisine de 25 cm.
L'oeil myope est capable d'accommoder plus fortement que l'oeil normal : en conséquence la position du punctum proximum d'un myope est plus proche de l'oeil que dans le cas d'un oeil normal.









menu